FERMER
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à votre besoin. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici .
FERMER
Pour utiliser toutes ses fonctionnalités, ce site requiert l'utilisation de cookies, nous vous recommandons de les activer au sein de votre navigateur. Pour plus d'information sur l'activation des cookies, cliquez ici
FERMER

Gestion des parties communes : les règles de fonctionnement

Au sein d’un immeuble en copropriété, il est important de différencier les parties communes et les parties privatives et leur usage. C’est selon l’usage ou l’utilité que ces différentes parties d’un immeuble vont représenter pour les copropriétaires que le règlement de copropriété définit différentes réglementations.

Les parties communes d’un immeuble

Définies par l’article 3 de la loi du 10 juillet 1965, les parties communes sont les parties des bâtiments et des terrains destinées à l’utilité ainsi qu’à l’usage de la totalité des copropriétaires d’un immeuble. À la différence des parties privatives uniquement destinées à l’usage exclusif de chaque propriétaire ou d’un locataire, les parties communes peuvent être des voies d’accès, une cour, un jardin ou encore des équipements destinés à l’usage commun préalablement défini par le syndicat de copropriété.

L’usage des parties communes réglementé par la copropriété

Les parties communes d’un immeuble sont régies par le syndicat des propriétaires qui définit au préalable la gestion de leur entretien et de leur usage. Chaque immeuble est régi par son propre règlement spécifique à ses propres parties communes et leurs spécificités d’utilisation. Ainsi, le syndicat d’immeuble fixe, en accord avec certaines dispositions légales impératives, les conditions de jouissance des parties communes et peut imposer des restrictions aux droits des propriétaires.

L’entretien des parties communes : la responsabilité des propriétaires

Le règlement d’usage des parties communes octroie également à chaque copropriétaire membre du syndic des responsabilités financières ou matérielles attachées à l’entretien des parties communes d’un immeuble, leur usage étant l’affaire de tous.

  • Mes favoris(0)
  • Contacts
  • Historique
  • Nous

    rencontrer

    Vous souhaitez rencontrer un conseiller afin de discuter autour de votre projet

    Prendre un RDV
  • Nous vous

    rappelons

    Vous souhaitez vous faire rappeler par un conseiller

    Se faire rappeller
  • Une

    question ?

    Vous souhaitez poser une question par mail

    Poser une question
  • Nous

    contacter au

289089197643 233033197641 Logements 0