Questions Immobilier

Retour aux thématiques

Comment financer un achat immobilier sans apport ?

Il est possible d’acheter sans apport en montrant à votre banque un profil d’épargnant et d’emprunteur sérieux, qui gère ses finances « en bon père de famille ». C’est la clé pour emprunter la somme nécessaire à votre projet d’achat immobilier.

Comment acheter sans apport ?

Nombreuses sont les banques qui font de l’apport personnel une condition sine qua non pour obtenir un crédit immobilier. Pourtant, tout le monde ne peut pas compter sur une épargne : en fonction de l’âge ou de la situation personnelle/professionnelle, il n’est pas toujours possible de constituer un pécule en vue de financer un achat immobilier. Heureusement, un emprunteur peut espérer acheter sans apport s’il réunit plusieurs conditions :

  • être résident français ;
  • être stable professionnellement ;
  • gérer rigoureusement son compte courant ;
  • montrer sa capacité d’épargne (même modeste) ;
  • présenter à la banque un dossier complet ;
  • avoir un projet d’achat immobilier pertinent.


Face à un profil stable et sérieux, et dans le cadre d’un projet de qualité, il devient possible de tout emprunter de la somme nécessaire à l’acquisition.

Apport personnel : la difficulté de tout emprunter quand on veut acheter

S’il semble si compliqué d’acheter sans apport, c’est parce que cet apport personnel est une obligation de nombreux établissements bancaires. Il faut savoir qu’une banque, quand elle finance l’achat d’un bien immobilier dans son entièreté, prête 100 % de la somme à l’acquéreur. Mais parce qu’il faut y ajouter les frais annexes incontournables, notamment les frais de notaire et de constitution du dossier d’emprunt, la somme prêtée peut monter à 110 %. Pour la banque, c’est un risque plus important. D’où le besoin d’apport personnel : cette somme, généralement égale à 10 % au moins du montant total à emprunter (de quoi couvrir ces frais annexes), est une sorte de sécurité pour l’établissement bancaire. Elle peut provenir d’un compte épargne (PEL, Livret A, assurance-vie…), d’une rentrée d’argent quelconque ou d’une aide publique (PTZ, prêt Action Logement, etc.). Néanmoins, dans certaines circonstances, il est possible d’acheter sans apport, c’est-à-dire de tout emprunter – les 110 % nécessaires à un projet d’acquisition.


Présenter un bon profil (et un bon projet) pour acheter sans apport

Pour qu’une banque accepte de vous prêter 110 % de la somme nécessaire, il lui faut pouvoir compter sur d’autres garanties. Celles-ci sont constituées par la qualité du profil et du projet de l’emprunteur. À ce titre, il est plus facile d’acheter sans apport si…

  • Vous jouissez d’une situation professionnelle stable, notamment un CDI ou un emploi dans la fonction publique. L’ancienneté dans l’entreprise joue aussi un rôle, tout comme le succès d’une activité comme artisan, commerçant, entrepreneur ou libéral (sur la base de bilans comptables solides a minima sur 3 exercices).
  • Vous gérez vos finances « en bon père de famille », c’est-à-dire sans faire d’excès (pas de dépenses impulsives), sans être à découvert régulièrement, et en épargnant au moins un peu chaque mois. Ici, le montant des revenus importe moins : c’est le sérieux de la gestion quotidienne qui compte.
  • Vous présentez d’emblée un dossier de demande de crédit complet, avec toutes les pièces justificatives. Cela montre que vous avez bien préparé votre affaire.
  • Avoir un projet d’achat pertinent, donc viable sur le long terme. C’est une forme de garantie supplémentaire pour la banque : l’acquisition d’un logement bien situé, dont la valeur est susceptible d’augmenter avec le temps, est un meilleur projet (aux yeux d’un établissement de prêt) que l’achat d’une maison isolée, loin de tous les lieux d’intérêt et entièrement à retaper, qui sera très difficile à revendre (au moins) au même prix.

 

En somme, vous pouvez espérer acheter sans apport à condition de démontrer votre sérieux et votre rigueur de gestion. Préparez bien votre dossier de demande de prêt !

Afficher les thématiques