Questions Immobilier

Retour aux thématiques

Pourquoi acheter un appartement neuf ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf ? Devenir propriétaire d’un logement neuf présente de nombreux avantages. Qu’il s’agisse du financement de l’acquisition ou de la livraison d’un bien de qualité en adéquation avec vos attentes ou des différents avantages fiscaux, l’achat d’un appartement neuf est l’une des meilleures options pour faire fructifier son capital immobilier.

Acheter un logement neuf : étape par étape

Acheter un appartement neuf est une démarche qui se décline en plusieurs étapes :

  • Définition du budget et du financement (crédit immobilier).
  • Recherche du logement : critères géographiques, caractéristiques du bien, démarchage d’un promoteur.
  • Signature du contrat de réservation.
  • Construction du logement neuf.
  • Remise des clés.
  • Suivi et potentielles réparations en cas de malfaçons ou dommages constatés.

Pourquoi acheter neuf plutôt qu’ancien ?

Préférer l’immobilier neuf à l’ancien dépend de vos goûts, de vos besoins, de votre budget et de la vocation choisie pour ce nouveau logement (résidentielle ou locative). Un bien immobilier neuf offre de nombreux avantages en matière de financement. Les constructions neuves sont plus confortables, plus performantes énergétiquement et respectueuses des nouvelles normes thermiques (RT 2012) afin de garantir un confort de vie optimal. De plus, habiter dans un logement qui n’a jamais été occupé est un atout supplémentaire. Lors d’un investissement locatif, les futurs locataires seront d’autant plus attirés par la qualité de vie dûe au confort des équipements sélectionnés (parking, baies vitrées, luminosité, cuisine moderne, etc.) et aux matériaux de standing utilisés. Dans le cas d’un bien ancien, les éventuelles réparations sont en totalité à la charge du propriétaire et peuvent donc avoir un effet plus important sur la rentabilité de la location.

L’investissement est-il plus sûr ?

L’achat d’un appartement neuf offre à son nouveau propriétaire de nombreuses garanties qui sécuriseront son investissement. La VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement) est réglementée afin de protéger l’acquéreur pendant les 10 ans suivant son achat dans le respect des cinq conditions suivantes :

  • La garantie de parfait achèvement : qui couvre pendant l’année suivant l’acquisition du bien immobilier neuf toute malfaçon ou dommage constaté par un procès-verbal. Ainsi, le promoteur se devra d’honorer les frais de réparations.
  • La garantie de bon fonctionnement : qui garantit durant les deux années suivant la remise des clés la réparation ou entretien de dysfonctionnements constatés sur des aspects dissociables du logement tels que les robinets et les volets.
  • La garantie décennale : cette couverture assure pendant 10 ans une garantie sur les parties structurelles du bâtiment telles que les murs, plafonds, toit ou terrasses.
  • L’assurance dommages-ouvrage : qui est souscrite par le promoteur de manière obligatoire. Celle-ci permet ainsi de garantir le financement de réparations de dommages liés à la garantie décennale.

Acheter dans le neuf : une meilleure rentabilité grâce à des réductions d’impôt

La Loi Pinel ou la Loi Censi-Bouvard sont par exemple des dispositifs de réduction d’impôt qui permettront au propriétaire d’un logement neuf d’amortir le prix d’achat et d’optimiser son investissement dans l’immobilier neuf.

Loi Pinel

La loi Pinel s’applique exclusivement à l’investissement locatif dans le neuf. En fonction de la durée de location choisie (6, 9 ou 12 ans), le propriétaire pourra bénéficier d’une défiscalisation à raison de 12, 18 ou 21 % calculée sur le prix total du bien immobilier neuf, avec un plafond fixé à 300 000 €.

Loi Censi-Bouvard en LMNP

La loi dite Censi-Bouvard envisage une réduction d’impôt aux particuliers investissant dans l’immobilier locatif non-professionnel. Ce dispositif permet ainsi de bénéficier d’une économie pouvant aller jusqu’à 11 % du montant investi par an pendant 9 ans. La loi Censi-Bouvard prévoit également une remise de 20 % de la TVA ainsi qu’une défiscalisation des loyers générés par la location du bien immobilier.

Afficher les thématiques