5 points à connaître sur la gestion locative saisonnière

Si vous êtes propriétaire d’une location saisonnière, faire appel à des professionnels de la gestion locative peut s’avérer un choix pertinent pour augmenter vos revenus et limiter les démarches.

Vous envisagez de louer un bien immobilier neuf ou ancien pour une courte durée ? Retrouvez tout ce qu’il faut savoir à propos de la gestion locative saisonnière.

1. La gestion locative saisonnière, c’est quoi ?

La gestion locative saisonnière comprend l’ensemble des prestations relatives à l’accueil des locataires et à la gestion du logement, y compris pour des durées très courtes. La gestion locative saisonnière peut donc comprendre des services essentiels, tels que l’accueil des locataires et les formalités d’entrée et de sortie, mais aussi des prestations complémentaires.

2. Gérer une location saisonnière à distance, c’est possible !

Si vous n’habitez pas sur le lieu de la location ou à proximité, sachez qu’il est tout à fait possible de gérer une location saisonnière à distance. Pour cela, deux options s’offrent à vous.

Première option, vous pouvez correspondre avec votre locataire par email ou par téléphone, et lui adresser les clés du logement par courrier recommandé. Cependant, ce mode de gestion à distance n’est pas adapté pour des locations de très courte durée ou très fréquentes. L’absence de rencontre physique ne vous permet pas non plus de vous assurer de l’état du logement, avant ou après la location.

Deuxième option, vous pouvez déléguer la gestion locative de votre location saisonnière à un professionnel, qui peut être une agence immobilière ou une société spécialisée par exemple.

3. Service de conciergerie pour location saisonnière, la solution gain de temps

À la faveur du développement des plateformes de location saisonnière, de nouveaux services de conciergerie ont vu le jour. Elles proposent plusieurs niveaux de service. Le niveau de prestation initial correspond à la présence pour le check-in et check-out. Des prestations complémentaires peuvent venir s’ajouter, comme le ménage et la blanchisserie. Enfin, certains professionnels peuvent se muer en assistants de la vie quotidienne des locataires, avec des prestations telles que l'intendance, le bricolage, la quincaillerie, la gestion des pannes d’électricité ou des fuites d’eau…

4. Le coût de la gestion locative saisonnière peut varier

En fonction de votre activité de location saisonnière, les besoins peuvent varier. La fréquence de renouvellement des locataires (tous les 3-4 jours ou toutes les 2 semaines, par exemple) a son importance. Le niveau de prestations que vous recherchez aussi (ménage, blanchisserie, remise des clés et formalités d’entrée et de sortie, maintenance et petites réparations locatives…). Le prix varie donc en conséquence. En moyenne, le coût de la gestion locative est de l’ordre de 15 à 20 % du loyer TTC.

gestion locative saisonnière

5. En cas d’achat d’un appartement neuf en résidence services, pas de gestion locative

Si vous faites l’acquisition d’un appartement neuf en résidence de services (étudiants, seniors), sachez que ce logement peut être occupé dans le cadre de séjours temporaires, de quelques semaines à quelques mois. C’est notamment le cas dans les résidences seniors. La gestion locative en résidence services, pour un séjour temporaire comme pour un séjour permanent, est prise en charge par l’exploitant professionnel. Vous n’avez donc rien à faire !

La gestion locative saisonnière est un moyen de vous simplifier la vie. Cela vous donne envie d’investir ? N’hésitez pas à contacter votre conseiller VINCI Immobilier ou à consulter la liste de nos programmes immobiliers neufs.