Et si le neuf vous coûtait moins cher que l’ancien ?

Montant réel des travaux à effectuer, consommation énergétique du logement… autant de critères parfois négligés qui, au final, rendent l’achat neuf parfois moins cher que l’ancien. Décryptage.

Neuf moins cher

Neuf moins cher que l’ancien : au-delà des idées reçues

Se baser sur le prix de vente est un réflexe de consommateur. C’est donc, naturellement, le critère prédominant dans un projet d’achat. Et c’est pourquoi certains acquéreurs préfèrent donc se tourner vers les biens anciens, moins onéreux que les biens neufs. Mais au fond, est-ce réellement le cas ? Oui, si l’on regarde uniquement les prix affichés. Excepté pour certains logements anciens de standing dans des quartiers très prisés, un logement neuf est généralement plus cher qu’un bien ancien d’une surface équivalente. Mais certains éléments sont également à prendre en compte, car ils peuvent considérablement changer la donne.

Des travaux de rénovation ou de réhabilitation à financer

Dans l’ancien, des travaux de rénovation sont le plus souvent à prévoir, ne serait-ce que pour personnaliser le logement à son goût. De plus, pour être sécurisés et rester accessibles à tous, la règlementation impose désormais que les bâtiments anciens soient audités et rénovés afin d’être mis aux normes. Des mesures engagées sous l’impulsion des pouvoirs publics, qui entendent ainsi améliorer les conditions de vie des citoyens et lutter pour la préservation de l’environnement. Pour les propriétaires, cela implique très souvent de lourds et onéreux travaux de réhabilitation, qui pèsent forcément sur leur budget.

Logement neuf : un bien aux normes, tout confort

En optant pour l’achat neuf, pas besoin de programmer des travaux. Vous disposez déjà d’un logement respectant les dernières normes en vigueur. Peu énergivore, il vous permet de réaliser des économies au quotidien, sur le montant de vos factures de gaz ou d’électricité. Ses équipements sont modernes et en parfait état de fonctionnement. Pas besoin de refaire la plomberie, de rénover la cuisine ou encore, de faire poser un double-vitrage. À l’usage, le neuf coûte donc réellement moins cher que l’ancien.

Des garanties qui évitent toute mauvaise surprise financière

Différentes garanties liées à l’achat neuf vous protègent contre les malfaçons et préservent ainsi votre budget en cas de mauvaise surprise.

  • La garantie de parfait achèvement. Elle vous couvre de toutes les imperfections relevées le jour de la réception ou au cours de l’année qui suit.
  • La garantie biennale. Valable deux ans, elle prend en charge les malfaçons sur les éléments dissociables du logement, tels que les portes intérieures ou les volets.
  • La garantie décennale. Elle assure l’acheteur pendant dix ans à partir de la date de réception du logement. Elle couvre les dégâts qui mettent en cause la solidité, l’usage ou la destination du bâtiment et rendent le logement inhabitable, tels qu’un défaut d’étanchéité ou des fissures importantes.

 

Achat neuf : des frais réduits

Encouragé par le gouvernement, l’achat neuf permet aux acquéreurs de profiter d’une série de mesures incitatives. Les logements neufs bénéficient en effet d’une exonération de taxe foncière pendant les deux premières années d’occupation. De plus, ils sont soumis à des frais de notaire moins importants : 2 à 3% du prix de vente contre 7 à 8% dans l’ancien.

Enfin, si vous achetez un bien neuf pour le louer, sachez que vous pouvez profiter des dispositifs Pinel ou encore LMNP, et donc, d’économies d’impôt. Autant de sources d’économies supplémentaires !

À l’usage, le neuf peut donc coûter moins cher que l’ancien. Aussi, avant d’acheter, prenez le réflexe de réfléchir au « coût global » sur une période de dix années ou plus.

Accédez à votre espace client extranet

Suivi financier, avancée des travaux, rendez-vous clés... Depuis votre espace client, vous supervisez votre projet immobilier et êtes informés en temps réel. 

Connectez-vous

Vous êtes intéressé ? Parlons dès maintenant !

Nos conseillers restent disponibles par téléphone ou par email pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet immobilier

Parce que la satisfaction client est pour nous une priorité

Avec VINCI Immobilier 4YOU, nous nous engageons à vos côtés à chaque étape de votre projet

Délais

Si le bien immobilier n’est pas livré à la date fixée dans l’acte de vente, VINCI Immobilier s’engage à verser une compensation financière, hors retard du réservataire.

Qualité

Si les réserves de livraison ne sont pas levées dans le délai de 60j calendaires, ( 90j le cas échéant ) VINCI Immobilier s’engage à verser jusqu’à 2000 Euros TTC

En savoir +