Et si le neuf vous coûtait moins cher que l’ancien ?

Montant réel des travaux à effectuer, consommation énergétique du logement… autant de critères parfois négligés qui, au final, rendent l’achat neuf parfois moins cher que l’ancien. Décryptage.

Neuf moins cher que l’ancien : au-delà des idées reçues

Se baser sur le prix de vente est un réflexe de consommateur. C’est donc, naturellement, le critère prédominant dans un projet d’achat. Et c’est pourquoi certains acquéreurs préfèrent donc se tourner vers les biens anciens, moins onéreux que les biens neufs. Mais au fond, est-ce réellement le cas ? Oui, si l’on regarde uniquement les prix affichés. Excepté pour certains logements anciens de standing dans des quartiers très prisés, un logement neuf est généralement plus cher qu’un bien ancien d’une surface équivalente. Mais certains éléments sont également à prendre en compte, car ils peuvent considérablement changer la donne.

Des travaux de rénovation ou de réhabilitation à financer

Dans l’ancien, des travaux de rénovation sont le plus souvent à prévoir, ne serait-ce que pour personnaliser le logement à son goût. De plus, pour être sécurisés et rester accessibles à tous, la réglementation impose désormais que les bâtiments anciens soient audités et rénovés afin d’être mis aux normes. Des mesures engagées sous l’impulsion des pouvoirs publics, qui entendent ainsi améliorer les conditions de vie des citoyens et lutter pour la préservation de l’environnement. Pour les propriétaires, cela implique très souvent de lourds et onéreux travaux de réhabilitation, qui pèsent forcément sur leur budget.

 

Logement neuf : un bien aux normes, tout confort

En optant pour l’achat neuf, pas besoin de programmer des travaux. Vous disposez déjà d’un logement respectant les dernières normes en vigueur. Peu énergivore, il vous permet de réaliser des économies au quotidien, sur le montant de vos factures de gaz ou d’électricité. Ses équipements sont modernes et en parfait état de fonctionnement. Pas besoin de refaire la plomberie, de rénover la cuisine ou encore, de faire poser un double vitrage. À l’usage, le neuf coûte donc réellement moins cher que l’ancien.

 

Des garanties qui évitent toute mauvaise surprise financière

Différentes garanties liées à l’achat neuf vous protègent contre les malfaçons et préservent ainsi votre budget en cas de mauvaise surprise :

  • La garantie de parfait achèvement. Elle vous couvre de toutes les imperfections relevées le jour de la réception ou au cours de l’année qui suit.
  • La garantie biennale. Valable deux ans, elle prend en charge les malfaçons sur les éléments dissociables du logement, tels que les portes intérieures ou les volets.
  • La garantie décennale. Elle assure l’acheteur pendant dix ans à partir de la date de réception du logement. Elle couvre les dégâts qui mettent en cause la solidité, l’usage ou la destination du bâtiment et rendent le logement inhabitable, tels qu’un défaut d’étanchéité ou des fissures importantes.

 

Neuf moins cher

Achat neuf : des frais réduits

Encouragé par le gouvernement, l’achat neuf permet aux acquéreurs de profiter d’une série de mesures incitatives. Les logements neufs bénéficient en effet d’une exonération de taxe foncière pendant les deux premières années d’occupation. De plus, ils sont soumis à des frais de notaire moins importants : 2 à 3% du prix de vente contre 7 à 8% dans l’ancien.

Enfin, si vous achetez un bien neuf pour le louer, sachez que vous pouvez profiter des dispositifs Pinel ou encore LMNP, et donc, d’économies d’impôt. Autant de sources d’économies supplémentaires !

À l’usage, le neuf peut donc coûter moins cher que l’ancien. Aussi, avant d’acheter, prenez le réflexe de réfléchir au « coût global » sur une période de dix années ou plus.

Avantages et inconvénients d’un achat immobilier neuf

Un appartement neuf présente de nombreux avantages. Acheter un appartement neuf, c’est faire le choix d’un logement confortable et performant sur le plan énergétique. C’est aussi faire le choix d’un appartement répondant aux demandes actuelles. Présence d’un extérieur (balcon, terrasse, jardinet), la luminosité, l’isolation phonique et thermique ou encore l’optimisation des plans sont des critères essentiels des promoteurs immobiliers au moment de concevoir une nouvelle opération. De nos jours, de nombreux logements neufs sont également connectés, permettant à l’habitant de piloter et d’optimiser ses consommations d’énergie, de gérer automatiquement certaines fonctions telles que l’ouverture des volets ou encore l’éclairage…

Du côté des inconvénients, la qualité de l’emplacement, l’utilisation de matériaux de qualité ou encore la présence d’équipements modernes (chauffage, domotique…) peuvent se traduire par un prix d’achat plus élevé. Mais ce surcoût potentiel est en partie compensé par le fait que les frais de notaire sont moins élevés que dans l’ancien. Il est par ailleurs possible, selon les cas, de bénéficier d’avantages fiscaux (exonération de taxe foncière, dispositifs de défiscalisation dans l’immobilier locatif…).

Avantages et inconvénients d’un achat immobilier ancien

Un appartement ancien peut avoir du cachet. Le charme des vieilles pierres séduit de nombreux acquéreurs. Un logement ancien peut également jouir d’un emplacement exceptionnel, par exemple s’il se situe au cœur d’un centre historique où il n’y a pas de programmes neufs à la vente.

Cependant, il ne faut pas perdre de vue le fait qu’un logement ancien peut se révéler plus coûteux sur la durée. Même si le prix d’achat peut être plus intéressant qu’un bien neuf comparable, il faut bien avoir à l’esprit que les prestations proposées (confort thermique et acoustique, qualité des plans…) ne seront pas toujours identiques. De plus, les travaux dans le logement ou dans la copropriété sont souvent plus fréquents dans un immeuble ancien, ce qui conduit à une inflation des dépenses. Sans oublier la facture d’énergie, qui peut se révéler plus salée en raison de l’utilisation d’équipements de chauffage obsolètes ou d’une mauvaise isolation.

Achat dans le neuf ou dans l’ancien : le match

 

Achat immobilier neuf

Achat immobilier ancien

Prix d’achat

Budget potentiellement plus élevé, mais prestations supérieures à l’ancien

Budget potentiellement inférieur, mais travaux et entretien à moyen terme à intégrer dans le calcul

Frais de notaire

Frais de notaire réduits (2 à 3%)

Frais de notaire plus élevés (7 à 8%)

Economies d’énergie

Equipements de chauffage modernes

Domotique

Isolation performante

Consommation d’énergie potentiellement plus élevée (équipements anciens, mauvaise isolation thermique…)

Dépenses de rénovation énergétique

Budget travaux

Pas de travaux à l’entrée dans le logement

Peu voire pas travaux de copropriété à prévoir à moyen terme

Potentiels travaux à prévoir à l’emménagement

Travaux de copropriété plus fréquents dans les immeubles anciens

Garanties

Nombreuses garanties du neuf (parfait achèvement, biennale, décennale)

Garantie des vices cachés

Rentabilité

Rentabilité comparable à l’ancien

Rendement potentiellement plus élevé en raison d’une plus grande attractivité (vacance locative)

Rentabilité comparable au neuf

Fiscalité

Possible exonération de taxe foncière pendant 2 ans

Absence d’exonération sur les impôts locaux

 

Créez votre espace personnel et bénéficiez de nombreux avantages !

Vous n’êtes pas encore client ? Créez votre projet immobilier en quelques clics : sauvegardez vos recherches, accédez à nos simulateurs et calculettes, consultez l’ensemble de vos documents : plan, guide, brochure, lettre type et projetez-vous dans votre futur logement avec la visite virtuelle.

Vous êtes déjà client ? Suivez les étapes clés de votre projet, consultez l’avancement des travaux, pilotez votre suivi financier et retrouvez vos contacts privilégiés.

Je me connecte

Vous êtes intéressé ? Parlons-en au 0800 124 124

Ou rencontrez-nous dès maintenant !

Parce que la satisfaction client est pour nous une priorité

Avec VINCI Immobilier 4YOU, nous nous engageons à vos côtés à chaque étape de votre projet

Délais

Si le bien immobilier n’est pas livré à la date fixée dans l’acte de vente, VINCI Immobilier s’engage à verser une compensation financière, hors retard du réservataire.

Qualité

Si les réserves de livraison ne sont pas levées dans le délai de 60j calendaires, ( 90j le cas échéant ) VINCI Immobilier s’engage à verser jusqu’à 2000 Euros TTC

En savoir +