Après la crise, ce qu'attendent les Français de l'immobilier neuf

Même si la crise sanitaire liée à la Covid-19 n’est pas totalement derrière nous, il est d’ores et déjà possible de tirer de premières conclusions et de premiers enseignements. C’est vrai, en particulier, en matière d’immobilier neuf. Alors que les périodes de confinement ont profondément modifié le rapport de tout un chacun à l’habitat, plusieurs études récentes posent des chiffres sur des constats subjectifs et font le point sur les nouvelles attentes des Français.

Surface, extérieur : des critères qui évoluent après les confinements successifs

Les différents confinements en 2020 ont contribué à donner une dimension particulière au chez-soi. L’habitation n’est plus seulement un lieu où dormir ou stocker ses affaires personnelles. Plus que jamais, le logement est un lieu de vie sociale et, même, de travail.
Cela n’est pas sans impact sur les critères de recherche des Français. Ainsi, d’après une étude publiée par le site SeLoger Neuf, ils sont 55 % à avoir modifié leurs projets immobiliers en raison de la crise sanitaire.

Le premier critère mis en avant est celui de la surface. 30 % des sondés désirent acheter un logement plus vaste. Pas étonnant, quand on sait que les Français ont passé davantage de temps chez eux en 2020-2021. Le besoin de surface supplémentaire s’explique aussi par le développement du télétravail, qui nécessite d’avoir un coin bureau voire une pièce dédiée dans l’habitation. Les chiffres révélés par le site La Vie Immo montrent ainsi que, depuis le confinement de mars dernier, « la superficie des biens recherchés est en constante augmentation. C’est particulièrement vrai pour les surfaces de plus de 100 m2 ou de plus de 150 m2, alors que les recherches pour les biens de 75 m2 ou moins diminuent. »

Le deuxième critère le plus souvent cité est l’extérieur. Privés de sortie pendant les périodes de confinement ou, tout du moins, soumis à des restrictions de circulation, les Français souhaitent pouvoir s’aérer sans quitter leur logement. Qu’il s’agisse d’un grand terrain ou d’un jardinet, d’une terrasse ou d’un balcon, l’extérieur est tout simplement présenté comme une priorité absolue dans les recherches de 36 % des personnes interrogées. 81 % des personnes interrogées sont en quête d’espaces ouverts sur l’extérieur et sur la nature dans leurs recherches.

Un besoin de campagne et de verdure

En matière de localisation aussi, la donne change. D’après une autre étude, citée cette fois par le site Figaro Immobilier1, on assiste à un véritable « boom des villes moyennes ». Là encore, on perçoit les effets du télétravail qui a donné naissance au concept de « résidence semi-principale ». La résidence secondaire devient un endroit d’où on peut travailler au moins une partie de la semaine. Résultat, les prix de l’immobilier flambent dans certaines zones. Selon le site Figaro Immobilier, cette poussée des prix est particulièrement marquée sur la côte bretonne, dans les Landes et vers le bassin d’Arcachon.

D’après l’étude publiée par SeLoger Neuf, 70 % des cadres se disent prêts à partir s’installer au vert. Ce besoin de campagne et de verdure modifie le rôle des grandes métropoles qui constituent aujourd’hui des villes de travail et de transit, quand les villes moyennes et les stations balnéaires sont désormais occupées toute une partie de l’année et pas uniquement pendant la saison touristique.

Le télétravail, une donnée à intégrer dès le départ

Au-delà de la surface, de l’extérieur et de la localisation, les différentes périodes de confinement ont également renforcé les attentes des Français en matière de confort. C’est ce que montre une étude Harris Interactive de juin 2021.
L’isolation thermique et sonore est aujourd’hui citée comme un critère prioritaire par respectivement 46 % et 38 % des sondés. Vient ensuite la connexion internet, qui doit être suffisamment performante pour permettre de télétravailler dans de bonnes conditions (41 %). Enfin, le confort passe aussi par des critères esthétiques alors que le charme de l’intérieur est valorisé par 30 % des personnes à la recherche d’une résidence secondaire.

Les logements neufs VINCI Immobilier, un concentré des nouvelles attentes des Français

VINCI Immobilier conçoit des immeubles neufs situés à proximité des commerces et services, mais aussi des grandes lignes de transport. La qualité de la desserte est un critère fondamental du cahier des charges, permettant ainsi aux habitants de gagner facilement leur lieu de travail ou leur résidence secondaire.
Nos programmes neufs répondent également aux dernières normes en matière d’isolation thermique et acoustique. Enfin, la plupart bénéficient d’espaces extérieurs comme un petit jardin ou une terrasse. Pour trouver le logement neuf qui vous correspond, n’hésitez pas à consulter la liste de nos programmes en avant-première.
 

Découvrez nos actualités

Okko Hotels 4 étoiles ou le développement durable à tous les étages
Calypso, un programme mixte durable situé à La Rochelle
L’œuvre « Nuée d’Iris » commandée par VINCI Immobilier est primée