Réussir la transformation de votre local commercial en habitation

Qu’il s’agisse d’un ancien atelier d’artiste ou d’une usine reconvertie en loft, la transformation d’un local commercial en habitation peut avoir son charme. A condition de maîtriser cette opération de bout en bout. Formalités administratives, planification des travaux, choix en matière de décoration : voici tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

Les démarches administratives pour transformer un local commercial

Cette fois-ci, c’est la bonne. Vous allez transformer votre local commercial en véritable havre de paix. Par où faut-il commencer ?

La première étape, si votre bien est loué, consiste à résilier le bail commercial. La résiliation du bail commercial par le bailleur obéit à des règles différentes selon qu’elle a lieu par la délivrance d’un congé à son terme ou en cas de tacite prolongation, suite au refus à la demande de renouvellement de son locataire, à une période triennale ou en cas de manquement du locataire.

Il convient ensuite de vérifier le plan local d’urbanisme (PLU), qui peut venir limiter la faisabilité du projet. Si l’opération est autorisée par les documents d’urbanisme, il vous revient ensuite de demander l’autorisation de faire les travaux de transformation. Vous devez alors déposer une demande de permis de construire ou une déclaration préalable de travaux, selon l’ampleur du chantier.

Si votre local commercial est situé dans une copropriété, n’omettez pas de solliciter l’accord des copropriétaires. La convocation d’une assemblée générale extraordinaire peut s’avérer nécessaire.

Les impacts fiscaux d’un changement de destination

Le changement de destination d’un local commercial a des impacts sur le plan fiscal. La taxe d’habitation vient remplacer la contribution économique territoriale (CET) due par les entreprises. Vous devez par ailleurs remplir la déclaration de changement d’affectation des propriétés bâties et des propriétés non bâties (Cerfa n°10517*02).

Les travaux de transformation d’un local commercial

Vient ensuite le temps du chantier. Parmi les travaux essentiels à prévoir, on peut lister les suivants :

  • Rénovation ou création d’une cuisine et d’une salle de bain
  • Le changement des vitrines lorsque le local a pignon sur rue (opacité, isolation)
  • Le démontage des faux-plafonds et la modification de l’éclairage.

Dans certains cas, la dépollution peut être indispensable et renchérir substantiellement le coût des travaux.

La décoration d’un ancien local commercial transformé

Une fois le chantier terminé, il ne vous reste plus qu’à décorer pour donner une âme à votre nouveau logement. Qu’allez-vous faire ? Puiser votre inspiration dans l’histoire du lieu pour une décoration plutôt rustique ou industrielle ? Réutiliser des matériaux (portes, volets, poutres…) pour confectionner des meubles ou donner de la personnalité à votre décoration ? A vous de jouer ! Toutes les options sont ouvertes.

transformation local commercial en habitation

Cas particulier d’un local mixte

Il est possible de vivre dans le local où on travaille lorsqu’il s’agit d’un local mixte. Ce type de bien se définit comme un local disposant d’une partie destinée à un usage résidentiel et d’une autre dédiée à l’activité professionnelle. Il n’est dès lors pas nécessaire de procéder à un changement de destination, puisque l’usage mixte est déjà prévu dans le statut administratif.