L’œuvre « Nuée d’Iris » commandée par VINCI Immobilier est primée

Engagé aux côtés des artistes dans le cadre de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre », VINCI Immobilier a commandé l’œuvre « Nuée d’Iris » à la plasticienne suisse Carmen Perrin. La réalisation fait partie des trois lauréats ex aequo pour 2021, l’occasion de mettre un coup de projecteur sur une initiative hors du commun.

Nuée d’Iris, une œuvre qui tape dans l’œil

Artiste plasticienne, Carmen Perrin est établie à Genève. Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Genève en 1981, elle enseigne dans cette institution depuis 1986. Une reconnaissance qui est à la mesure de la carrière de cette artiste.

Elle a notamment remporté deux bourses de la Fondation Landys et Gyr, la première en 1993 et la seconde en 2011. Ces bourses lui ont notamment permis d’occuper un atelier à Londres, puis à Berlin. Ses travaux l’amènent à tester les frontières entre sculpture et dessin, le tout en cherchant de nouvelles manières de faire pénétrer l’art dans l’espace public.

C’est ce parcours hors norme qui a attiré l’attention de VINCI Immobilier. En 2020, le Groupe lui commande l’œuvre « Nuée d’Iris » pour habiller les neuf étages de la façade Est de l’immeuble de bureaux Illumine, à Paris 13e. Situé 25/27 rue de Tolbiac, cet immeuble est situé à proximité de la ZAC Paris Rive Gauche, à deux pas des commerces et des nombreux centres d’activité qui font battre le cœur du quartier à l’image de la Station F, de la Cité de la Mode et du Design ou encore de la BNF.

Grâce à sa composition translucide et colorée faite de milliers de pavés, « Nuée d’Iris » donne un aspect particulier et aisément reconnaissable à cet ensemble tertiaire. « Depuis la rue, une sensation d’ensemble homogène s’impose à la vue, alors que depuis l’intérieur, sur chaque étage du bâtiment, les usagers ont une expérience visuelle et sensuelle par coupes horizontales d’une répartition apparemment aléatoire des couleurs. », explique ainsi Carmen Perrin.

Une charte pour rendre à l’art ses lettres de noblesse

Cette commande s’inscrit dans le cadre de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre », dont VINCI Immobilier est signataire depuis 2015. En décembre 2015, 13 promoteurs et sociétés foncières unissent leurs forces pour venir en aide aux artistes. Avec le ministère chargé de la Culture et la Fédération des Promoteurs immobiliers (FPI), ils s’engagent à commander des œuvres pour leurs bâtiments et à placer la création artistique au cœur de leur projet d’entreprise.

Depuis 2015, ce dispositif unique en son genre a permis de donner naissance à quelque 300 œuvres installées et visibles partout sur le territoire français. Les membres fondateurs de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre » ont, depuis, été rejoints par d’autres, notamment des bailleurs sociaux. Aujourd’hui, ils sont 55 acteurs de l’immobilier – au sens large – à avoir signé la charte avec pour objectif de rendre la culture accessible à tous.

VINCI Immobilier engagé pour soutenir les artistes

Les réalisations de VINCI Immobilier prennent place au cœur des quartiers. Elles contribuent à faire vivre l’espace urbain, autant qu’elles se nourrissent des influences artistiques et culturelles locales. Une contribution qui passe, tout naturellement, par le soutien apporté aux artistes de tous horizons.
« Chez VINCI Immobilier, nous sommes fiers de promouvoir l’art au sein même de nos opérations. Grâce à notre engagement "1 immeuble, 1 œuvre", nous contribuons à améliorer la qualité du cadre de vie des habitants et des utilisateurs. En signant cette charte, nous réaffirmons notre mission de participer, aux côtés des collectivités, au dynamisme des territoires », témoigne ainsi Olivier de la Roussière, Président de VINCI Immobilier.

Au cours des dernières années, de très nombreux programmes se sont inscrits dans cette initiative, notamment « Plaques d’égouts du monde », de Rachid Khimoune. Installée dans la piscine de la résidence seniors OVELIA de Colmar, cette œuvre est réalisée en résine sur cadre métallique. Autre exemple, celui de « Tout le soleil de la mer », de Frédérique Domergue. Cette œuvre prend place dans le programme Aigabella à Sète et constitue un véritable hommage à la mer, avec ses algues ramassées sur la plage de Maguelone et au bord de l’étang.

Le 12 juillet 2021, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a dévoilé le palmarès 2021 du prix « 1 immeuble, 1 œuvre » qui récompense les œuvres les plus marquantes de la période 2019- 2020. « Nuée d’Iris » fait partie du trio de tête et a été sélectionnée parmi les 171 œuvres proposées. Un honneur et une véritable reconnaissance pour VINCI Immobilier, engagé de longue date auprès des artistes.

Découvrez nos actualités

À Nice, le quartier du Ray parachève sa mue avec cette nouvelle résidence
Calypso, un programme mixte durable situé à La Rochelle
Après la crise, ce qu'attendent les Français de l'immobilier neuf