Comment concevoir un immeuble écologique ?

L’écologie est le deuxième critère de choix d’un bien immobilier pour 8 Français sur 10 selon une étude Harris Interactive pour le réseau d’agences L’Adresse. Alors, comment concevoir un immeuble écologique ?

Immeuble écologique : définition

S’il n’existe pas de définition officielle de l’immeuble écologique, on peut néanmoins considérer que cette tendance inclut les champs suivants :

  • L’optimisation des consommations énergétiques grâce à la technologie (Smart Building) et une plus grande maîtrise des techniques d’isolation
  • La végétalisation accrue des bâtiments et le respect de la biodiversité
  • L’installation d’équipements de nature à limiter l’impact environnemental du logement en phase d’occupation
  • Le respect des normes environnementales et l’obtention de différents labels ou certifications.

Utiliser des matériaux de construction durables et performants

Le mouvement de Green Building (bâtiment vert ou immeuble écologique) consiste à privilégier des matériaux recyclés et/ou recyclables, non toxiques et permettant de générer le moins de déchets possible au cours de la construction comme de l’occupation du bâtiment.

Optimiser les consommations d’énergie

Le concept de Smart Building consiste à mettre en place, au sein du bâtiment, toutes les solutions visant à collecter, analyser et exploiter les données pour initier des actions d’amélioration de la performance énergétique et optimiser le confort des occupants. Il peut notamment s’agir de capteurs IoT (Internet of Things ou internet des objets) :

  • Ces capteurs intelligents recueillent la data, qui peut être d’origines diverses. Le Smart Building permet par exemple d’exploiter les données de consommation multi-fluides ou encore la consommation par système d’un immeuble écologique.
  • En bout de chaîne, une plateforme permet d’agréger ces données avec d’autres sources de données. Avec le Smart Building, il est ainsi possible d’identifier des pics de consommation, de déterminer les sources des pertes énergétiques et de flécher les travaux de rénovation énergétique qui sont nécessaires.

Parallèlement, la notion d’immeuble écologique renvoie à une meilleure isolation du bâtiment. La RE2020, qui s’applique au 1er janvier 2022, insiste ainsi sur le confort thermique. Cette nouvelle réglementation environnementale, qui remplace la RT2012, fixe deux seuils de température intérieure à ne pas dépasser. La nuit, le seuil de température est de 26°C. Le jour, la température intérieure ne doit pas dépasser entre 26 et 28°C.

immeuble ecologique

Favoriser le végétal et la biodiversité

Dans le cadre d’un programme immobilier neuf, il convient de prêter attention aux points de vigilance suivants :

  • Le choix du site. Concevoir un immeuble écologique suppose de construire sur une parcelle « à faible valeur écologique ». Le projet de construction ne doit pas aller à l’encontre de la diversité des écosystèmes, des espèces et des interactions entre les différents organismes et leurs milieux de vie. Afin d’évaluer la valeur écologique d’une parcelle, on peut notamment utiliser un indicateur appelé le Coefficient de Biotope par Surface (CBS).
  • Le diagnostic écologique. L’objectif de cette étude écologique est de mieux connaître les caractéristiques du site en vue d’intégrer au mieux le projet dans son environnement.
  • La conception de l’enveloppe et des aménagements extérieurs. Imaginer un immeuble écologique, c’est créer des lieux d’accueil et de vie pour la biodiversité et non des vecteurs de danger pour la faune et la flore.
  • La planification du chantier. De la sélection des zones d’implantation à l’élaboration du planning d’intervention, en passant par la gestion des pollutions éventuelles, la construction d’un immeuble écologique doit être planifiée jusque dans les moindres détails. Il est indispensable d’adopter une approche globale du chantier de construction et de ses conséquences.

Installer des équipements écologiques

La conception d’un immeuble écologique doit également s’attacher à limiter les impacts environnementaux pendant la phase d’occupation du bâtiment, qu’il s’agisse de bureaux, de commerces ou encore de logements. Tout ne se limite pas à la construction.

Ainsi, il peut être opportun de privilégier des équipements écoresponsables tels que des éclairages « basse consommation », un système de chauffage efficace et correctement dimensionné, ainsi que des sources d’énergie peu polluantes. Il existe notamment des pompes à chaleur air/eau pour immeubles collectifs.

Respecter les normes et réglementations environnementales

Les programmes immobiliers neufs respectent les dernières normes législatives et réglementaires. La RE2020 impose ainsi de nouveaux standards en matière de construction durable. Mais certains promoteurs immobiliers neufs, comme VINCI Immobilier, souhaitent également s’engager à travers d’autres labels et certifications. Les certifications NF Habitat et NF Habitat HQE viennent ainsi compléter le dispositif.

Depuis plusieurs années, VINCI Immobilier s’engage au service de la construction durable. Nous nous attachons à promouvoir les principes d’une architecture responsable, à la fois respectueuse de l’identité locale, de l’environnement et de la biodiversité.

Découvrez nos actualités

À Nice, le quartier du Ray parachève sa mue avec cette nouvelle résidence
Universeine : 504 logements en VEFA et un ensemble de nouveaux bureaux au cœur de l’écoquartier
Un nouveau cap vers des constructions neuves et vertes