Le PTZ est prolongé jusqu’à fin 2023

Le prêt à taux zéro (PTZ) est officiellement prolongé jusqu’au 31 décembre 2023. Créé pour aider les Français à devenir propriétaires de leur résidence principale, ses modalités d’obtention ont été modernisées : à partir du 1er janvier 2023, le calcul du montant accordé tiendra compte des revenus de l’année en cours.

 

Quels sont les grands principes du prêt à taux zéro 2022 ?

Le prêt à taux zéro 2022 est un prêt gratuit. Le PTZ est ainsi sans intérêt ni frais de dossier. Il est attribué pour l’achat d’une résidence principale neuve, ou vendue par un bailleur social à son occupant, sous conditions des ressources. Le PTZ 2022 peut également financer l’achat d’un logement ancien à réhabiliter en zones B2 et C.

Dans ce cas, le PTZ 2022 doit servir à acheter le logement et à y réaliser des travaux (voir conditions dans notre guide PTZ). La durée de remboursement du prêt immobilier ne peut excéder 25 ans. Il peut financer jusqu’à 40% du coût de l’opération qui comprend le coût de la construction ou d’achat du logement ainsi que les honoraires de négociation. La part du PTZ dans le coût d’une opération peut varier selon le type d’achat immobilier.

 

Peut-on bénéficier du PTZ 2022 si on a déjà obtenu un prêt à taux zéro par le passé ?

Il est possible de bénéficier du PTZ en 2022, même si vous avez déjà bénéficié du prêt à taux zéro une première fois. Seule condition : vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années.

Cette condition est toutefois levée dans un certain nombre de cas particuliers :

  • Handicap ou invalidité. Les personnes qui se trouvent en situation de handicap ou d’invalidité peuvent prétendre au PTZ, même si elles ont été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux années précédant l’offre de prêt. Elles doivent toutefois être en mesure de justifier de leur situation. Sont ainsi concernés les titulaires d’une carte mobilité inclusion comportant la mention invalidité, les porteurs d’une carte d’invalidité de 2e ou de 3e catégorie ainsi que les personnes qui perçoivent l’AAH (allocation aux adultes handicapés) ou l’AEEH (allocation d’éducation de l’enfant handicapé) ;
     
  • Victime de catastrophe naturelle ou technologique. Si votre maison a été rendue inhabitable par une catastrophe, vous pouvez à nouveau bénéficier du PTZ en 2022 même si vous avez déjà été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années. Plusieurs conditions doivent cependant être réunies : publication au Journal officiel de l’arrêté constatant le sinistre, production d’un justificatif prouvant le besoin de construire ou d’acheter un nouveau logement, et respect des conditions inhérentes au PTZ ;
     
  • Usufruitier ou nu-propriétaire. Vous pouvez prétendre au PTZ si vous avez été usufruitier ou nu-propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années, à condition là encore de respecter les différentes conditions d’accès au PTZ 2022.

 

Quelles sont les modalités d’éligibilité du PTZ 2022 ?

Le prêt à taux zéro dépend d’un zonage spécifique qui délimite les modalités d’éligibilité. De plus, pour être éligible au PTZ en 2022, il faut que :

  • Le PTZ s’applique à ceux qui achètent pour la première fois ou qui n’étaient pas propriétaires de leur résidence principale dans les deux années qui précèdent l’offre de prêt ;
     
  • Les ressources ne dépassent pas un plafond fixé au préalable, en fonction de la composition du foyer fiscal et de la zone géographique choisie pour l’achat.

Voici les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier du prêt à taux zéro 2022 :

Nombre de personnes occupant le logement

Zone A et A bis

Zone B1

Zone B2

Zone C

1

37 000 €

30 000 €

27 000 €

24 000 €

2

51 800 €

42 000 €

37 800 €

33 600 €

3

62 900 €

51 000 €

45 900 €

40 800 €

4

74 000 €

60 000 €

54 000 €

48 000 €

5

85 100 €

69 000 €

62 100 €

55 200 €

6

96 200 €

78 000 €

70 200 €

62 400 €

7

107 300 €

87 000 €

78 300 €

69 600 €

À partir de 8

118 400 €

96 000 €

86 400 €

76 800 €

Pour une offre PTZ en 2022, les revenus pris en compte seront ceux de l’année 2020.

 

À qui s’adresse le prêt à taux zéro 2022 ?

Pour les projets immobiliers neufs (logement n’ayant jamais été habité), ils doivent répondre à l’un des cas suivants pour être éligibles au PTZ 2022 :

  • La construction d’un logement ou l’achat d’un logement neuf pour une première occupation ;
     
  • La construction ou l’achat de dépendances comme un garage ou une place de parking ;
     
  • La transformation d’un local en logement ;
     
  • L’achat dans le cadre d’un bail réel solidaire.

Pour les projets immobiliers anciens (logement n’ayant jamais été habité), ils doivent répondre à l’un des cas suivants pour être éligibles au PTZ 2022 :

  • L’achat d’un logement ancien à rénover ;
     
  • L’achat d’un logement social occupé depuis au moins deux ans par son locataire.

 

Quelles sont les conditions d’occupation du bien financé avec un PTZ 2022 ?

L’occupation en résidence principale doit intervenir dans un délai d’un an à compter de la déclaration d’achèvement des travaux ou de la signature de l’acte d’achat authentique. Le logement doit être la résidence principale de l’emprunteur pendant une durée de six ans à compter du versement du prêt.

Cependant, cette condition peut être assouplie si le logement est destiné à être habité par l’emprunteur à compter de son départ à la retraite, sous réserve que celle-ci intervienne dans un délai de six ans après l’achat. Dans ce dernier cas, le logement peut être loué à un locataire dont les ressources sont inférieures au plafond ouvrant droit à un prêt locatif social (PLS).

Les situations suivantes peuvent également octroyer à l’emprunteur le droit de louer son bien financé en PTZ 2022 :

  • Après une période de six ans suivant le versement du PTZ ;
     
  • Lorsque l’emprunteur est appelé à quitter sa résidence dans six situations limitativement définies : divorce, décès, mobilité professionnelle sous conditions, dissolution d’un PACS, invalidité ou incapacité, chômage d’une durée supérieure à un an.

 

Quelles sont les zones éligibles au PTZ en 2022 ?

Les zones d’éligibilité au PTZ restent inchangées en 2022 :

  • Si vous faites l’acquisition d’un logement neuf, vous pouvez bénéficier du PTZ 2022 dans les zones A, B1, B2 et C. La part du prix d’achat pris en charge par un PTZ peut atteindre 40% dans les zones A et B1, et 20% dans les zones B2 et C ;
     
  • Si vous faites l’acquisition d’un logement ancien, vous pouvez bénéficier du PTZ 2022 dans les zones B2 et C. La part du prix d’achat que vous pouvez financer par un PTZ 2022 est alors de 40%. En revanche, les zones A et B1 ne sont pas éligibles au PTZ 2022.

Parallèlement, le PTZ 2022 est accordé dans la limite d’un plafond qui varie, lui aussi, en fonction de la zone PTZ dans laquelle se situe le logement. Voici le plafond de l’opération retenu pour fixer le montant du PTZ 2022 :

Nombre de personnes occupant le logement

Zone A et A bis

Zone B1

Zone B2

Zone C

1

150 000 €

135 000 €

110 000 €

100 000 €

2

210 000 €

189 000 €

154 000 €

140 000 €

3

255 000 €

230 000 €

187 000 €

170 000 €

4

300 000 €

270 000 €

220 000 €

200 000 €

À partir de 5

345 000 €

311 000 €

253 000 €

230 000 €

 

Quelles sont les conditions pour financer un logement ancien grâce au PTZ 2022 ?

Si le prêt à taux zéro 2022 peut financer l’acquisition d’une résidence principale neuve, il peut également, sous conditions, financer l’acquisition d’un logement ancien. Outre la contrainte de zonage, le logement acquis doit respecter un certain niveau de performance énergétique. La consommation énergétique annuelle du logement doit ainsi être limitée à 331 KWh/m².

Par ailleurs, les travaux doivent représenter au moins 25% du montant de l’opération à financer.

 

Comment faire une demande de PTZ en 2022 ?

Le prêt à taux zéro 2022 est distribué par les banques partenaires qui ont signé une convention avec l’État. Ce sont elles qui sont chargées d’apprécier la situation personnelle de l’emprunteur et de juger si oui ou non, les conditions d’éligibilité au PTZ 2022 sont bien remplies. La banque prêteuse va également examiner la capacité de remboursement de l’emprunteur et vérifier s’il est solvable, dans les mêmes conditions que pour n’importe quel autre prêt.

Afin d’attester que vous remplissez bien les conditions d’accès au PTZ 2022, vous devez constituer un dossier comprenant notamment les pièces suivantes :

  • Un ou plusieurs justificatifs d’identité (carte d’identité, passeport ou permis de conduire) ;
     
  • Avis d’imposition de l’année N-2 (2020 pour une demande déposée en 2022) ;
     
  • Attestation sur l’honneur par laquelle vous déclarez acheter pour la première fois ou ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années ;
     
  • Bail de location portant sur les deux années précédant la demande de PTZ si vous avez été locataire au cours de cette période ;
     
  • Attestation d’hébergement si vous avez vécu chez vos parents au cours des deux dernières années ;
     
  • Ensemble des documents relatifs à votre achat immobilier ou votre projet de construction/d’amélioration (permis de construire, devis…).

La banque va ensuite examiner toutes ces pièces et confirmer votre éligibilité au PTZ 2022. Si les conditions sont réunies, l’établissement de crédit va ensuite procéder au montage financier, le PTZ devant être complété par un ou plusieurs autres prêts immobiliers.

 

Qu’est-ce qui change en 2022 ?

Les critères d’éligibilité et les caractéristiques du prêt à taux zéro de 2021 restent inchangés pour 2022.

En revanche, une nouvelle modalité de prise en compte des revenus de l’emprunteur sera instaurée à partir du 1er janvier 2023. Jusqu’à présent, les revenus pris en compte pour le calcul du PTZ sont ceux de l’année N-2. À partir du 1er janvier 2023, ce seront les revenus de l’année en cours. Ainsi, la banque prêteuse va prendre en considération les revenus du demandeur à la date d’émission de l’offre de prêt.

Le PTZ a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.

Vous souhaitez en savoir plus sur le dispositif PTZ et les critères d’éligibilité ? Retrouvez toutes les réponses dans notre guide PTZ interactif.

Créez votre espace personnel et bénéficiez de nombreux avantages !

Vous n’êtes pas encore client ? Créez votre projet immobilier en quelques clics : sauvegardez vos recherches, accédez à nos simulateurs et calculettes, consultez l’ensemble de vos documents : plan, guide, brochure, lettre type et projetez-vous dans votre futur logement avec la visite virtuelle.

Vous êtes déjà client ? Suivez les étapes clés de votre projet, consultez l’avancement des travaux, pilotez votre suivi financier et retrouvez vos contacts privilégiés.

Je me connecte

Vous êtes intéressé ? Parlons-en au 0800 124 124

Découvrez nos actualités

L’immobilier, une valeur refuge : 67% des 25-34 ans veulent devenir propriétaire
Quel est le profil des acquéreurs « primo-solos » qui réalisent leur premier achat immobilier seuls ?
Maisons neuves : le nec plus ultra pour les acheteurs d’un bien immobilier neuf