ic-search
Recherche
ic-configurez
Mon espace
ic-calculez
Calculez
ic-simulateur
Simulez
ic-guide
Guides
ic-contact
Contact
Recherche rapide
Type ?
Rechercher
Mon espace
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
Calculez
Retrouvez nos outils de calcul pour vous permettre de préparer au mieux votre projet.
Simulez
Profitez de nos simulateurs pour mieux préparer votre projet.
Nos guides
Profitez de nos guides immobiliers complet et obtenez toutes les réponses à vos questions.
Contact
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
ic-achat
Achat immobilier neuf
Acheter dans le neuf

Acheter un appartement neuf en 6 étapes

1. La recherche du financement, étape primordiale

Avant de vous lancer dans la recherche d’un bien immobilier neuf, il vous faut d’abord définir votre capacité de remboursement. « Combien puis-je rembourser chaque mois pour le crédit ? » est la première question à se poser. En général, les établissements financiers estiment que le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %. Ce pourcentage peut cependant augmenter si les revenus le permettent ; le « reste à vivre » étant l’élément clé du calcul. 

Une fois la mensualité idéale déterminée (assurance décès-invalidité comprise), et donc le montant total du crédit possible, il ne vous reste plus qu’à trouver le logement correspondant à vos attentes et à vos moyens financiers, puis de contacter votre banque, ainsi que ses concurrents afin d’obtenir le meilleur crédit et le taux le plus avantageux. Un courtier en crédits peut effectuer cette mise en concurrence à votre place et vous faire gagner un temps précieux !

Les devis doivent inclure le taux nominal (1,50 à 1,90 % en moyenne, actuellement), le taux de l’assurance emprunteur (en moyenne de 0,34 % du capital emprunté), les frais de dossier et le montant de la garantie (caution ou hypothèque). Essayez de négocier - si cela est possible ! - avec l’établissement choisi, la suppression des pénalités de remboursement anticipé après quelques années, ce qui permettra de revendre sans amputer votre plus-value. Vous pouvez aussi préférer un contrat individuel à l’assurance emprunteur « groupe » proposée par votre banque ; c’est le principe de la « délégation d’assurance ». Vous pouvez, ainsi, économiser plusieurs milliers d’euros !

 

2. La recherche du logement neuf selon votre budget

Ce n’est qu’une fois votre budget défini que vous devez, en effet, commencer vos recherches de logement :

            - en nous contactant au 0800 124 124  (appel gratuit depuis un poste fixe)

            - en vous rendant sur l’un de nos espaces de vente

            - en consultant le site de VINCI Immobilier www.vinci-immobilier.com

Grâce au site www.vinci-immobilier.com, vous pourrez consulter tous les programmes immobiliers neufs à travers la France et proches de chez vous. Vous y trouverez les logements en cours de commercialisation, disponibles immédiatement, en promotion, en avant-première…

Pour chaque résidence, de nombreuses informations vous sont fournies, telles que les visuels intérieurs/ extérieurs, les prix et le plan de chaque logement, la brochure de la résidence et d’autres indications utiles au choix de votre futur logement (la vie de quartier, transports, écoles…). 

 

3. La signature du contrat de réservation et du contrat de prêt

Une fois le bien trouvé, vous devez signer un contrat de réservation qui va déterminer les conditions dans lesquelles la vente se fera. Deux types d’informations obligatoires doivent y figurer :

  • Des informations sur le logement comme son adresse, le descriptif détaillé du logement, de ses équipements et de ses annexes, le descriptif des matériaux utilisés et la situation du logement dans l'immeuble ou dans l’ensemble immobilier.

 

  • Des informations concernant la vente comme le prix de vente prévisionnel du logement et ses modalités de révisions, la date à laquelle la vente peut être conclue et, éventuellement, les prêts obtenus pour financer l'acquisition du logement, les conditions de récupération du dépôt de garantie en cas de renoncement de l'achat et le délai d'exécution des travaux.

A noter que le vendeur (le promoteur, en l’occurrence) doit impérativement souscrire une garantie extrinsèque qui vous garantit l’'achèvement de l'immeuble ou le remboursement des versements effectués en cas de défaillance du promoteur. Uune attestation doit être annexée au contrat.

La signature de ce contrat peut s’effectuer directement entre le vendeur et l'acquéreur ou chez un notaire et s’accompagne, le plus souvent, du règlement d’un dépôt de garantie représentant au maximum 5 % du prix du logement.

L’acheteur bénéficie d’un délai de rétraction de 10 jours à compter du lendemain de la réception de la lettre recommandée notifiant le contrat de réservation, ou du lendemain de la remise en main propre de celui-ci. Dans tous les cas, la rétractation doit être notifiée au vendeur par lettre recommandée avec avis de réception.

Le contrat de réservation signé vous permet de passer ensuite à la signature du contrat de prêt, lequel aura été choisi auprès de votre banque ou d’un établissement concurrent. Il convient alors de prévenir le promoteur de l’acceptation de crédit, puis de lui indiquer la date de versement des fonds. L’achat en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement) implique un règlement programmé en fonction de l’avancement des travaux, un immeuble se construisant, en général, dans un délai de 18 mois. 

4. L’acte chez le notaire

Lorsque les conditions de la vente sont réunies, le vendeur et l’acquéreur se retrouvent chez le notaire pour signer l’acte authentique.

L’acte notarié est programmé au minimum un mois après la réception à votre domicile, par courrier recommandé, de la demande de prêt. Ce document contient le projet d’acte authentique, le plan de votre appartement, le descriptif définitif des prestations de votre appartement et de la résidence, le prix et les modalités de paiement, le délai de livraison et l’état descriptif de division.  

5. La construction de votre logement neuf

Au cours de la construction, le promoteur peut effectuer directement les appels de fonds auprès de votre banquier prêteur. Régulièrement, la banque libère donc une partie du montant du prêt immobilier qu’elle vous a accordé.

Le premier versement se fait à la réservation : 5 % du prix si le contrat de vente est signé dans un délai de 1 an, ou 2 % du prix si ce contrat est signé dans un délai de 1 à 2 ans. Ensuite, vous échelonnez le paiement des travaux en fonction de l'avancement de ces derniers. Le montant de l'échelonnement des travaux peut s'élever au maximum à :

·         35 % du prix total lorsque les fondations sont achevées ;

·         70 % du prix total lorsque le logement est mis hors d'eau ;

·         et jusqu’à 95 % du prix total à l'achèvement des travaux.

Les 5 % restant sont versés à la livraison du logement à moins que vous n’émettiez des réserves quant à la conformité du logement par rapport au contrat de vente.²  

A noter : certaines formules de financement vous permettent de ne rien avoir à payer durant toute la phase de construction (« franchise d’intérêts intercalaires »). Le règlement s’effectue alors en une seule fois, au moment de la livraison.

VINCI Immobilier vous informera régulièrement de l’avancée des travaux et vous conviera à 2 visites sur site durant la phase de construction afin de préparer au mieux la livraison de votre nouvel appartement.

6. La remise des clés de votre logement

La remise des clés est, évidemment, le moment décisif de votre achat. Le promoteur vous remet officiellement le logement, ainsi que le règlement de copropriété. Vous validerez qu’il n’existe pas de malfaçons et que le logement et l’ensemble de la résidence sont bien conformes au produit décrit au moment de l’achat. Le cas échéant, les désordres ou défauts de conformité doivent être notifiés sur le procès-verbal de livraison.  Ils doivent être réparés par le promoteur dans un délai d’un an.

 
Achat dans le neuf : des garanties pour éviter les mauvaises surprises

L'achat d'un logement neuf rassure l'acquéreur qui est protégé d'un certain nombre d'aléas, grâce aux différentes garanties, valables dès la date de réception du logement :

- Pendant une année, le propriétaire peut faire jouer la garantie de parfait achèvement en cas d'imperfections constatées par le maître d'ouvrage (procès-verbal de réception) ou lui-même (lettre recommandéea

- Pendant deux ans, le propriétaire est assuré contre les éléments dit "non incorporés"(volets, radiateurs...), pouvant être remplacés sans détérioration du gros œuvre : c'est la garantie biennale.

- Pendant dix ans, l'acheteur est assuré contre les dégâts causés par les travaux de construction pouvant influer sur la solidité, l'usage et la destination du bâtiment : c'est la garantie décennale.

Ces garanties sont un vrai bénéfice de l’achat neuf par rapport à une acquisition d’un bien ancien beaucoup moins sécurisée.  

 

289089197643 233033197641 Logements 0