Investir à
Lyon

Il est particulièrement agréable de vivre à Lyon et l’ancienne capitale des Gaules plaît toujours autant aux locataires qui apprécient également sa situation géographique privilégiée et son excellente desserte en transports. Vous avez un projet d’investissement locatif ? Découvrez en quoi il peut être intéressant d’acheter un logement neuf à Lyon.

 

Quel est le prix moyen/m² à Lyon ?

 

D’après le site Meilleurs Agents, en avril 2023, les prix immobiliers moyens à Lyon s’établissent à 5 119 €/m² pour un appartement et 6 627 €/m² pour une maison. En moyenne, un bien immobilier trouve preneur à Lyon dans un délai de 58 jours.

 

Quelle est l’évolution du prix du marché sur les dernières années à Lyon ?

Investir à Lyon

Selon les chiffres du Baromètre LPI-SeLoger paru en avril 2022, Lyon est toujours la 2ème ville de plus de 100 000 habitants la plus chère de France, juste après Paris. Les prix progressent de 1 % en un an, mais il s’agit d’une moyenne et on assiste à une véritable flambée des prix dans certains arrondissements lyonnais : +7,5 % dans le 8ème arrondissement ; +4,3 % dans le 4ème arrondissement ; et +3,3 % dans le 9ème arrondissement. « Contrairement aux chiquissimes 2e et 6e lyonnais, les arrondissements traditionnellement plus accessibles, financièrement parlant, continuent de voir leur cote grimper », analysent les experts de SeLoger.

Si le marché de l’immobilier lyonnais reste tendu, l’écart entre l’offre et la demande de biens tend à se réduire progressivement. Parallèlement, l’attractivité de la métropole lyonnaise ne cesse de se renforcer. Parmi les très grandes métropoles de plus d’1 million d’habitants, Lyon est la métropole française la plus attractive selon le Baromètre Arthur Loyd 2022. Lyon domine le podium en ce qui concerne l’accueil des entreprises et l’immobilier tertiaire. Elle se place à la 3ème position sur le critère de la qualité de vie. Un constat qui est confirmé par l’Indice d’attractivité du territoire 2022 publié par Eurogroup Consulting. D’après cette étude, Lyon « reste la métropole globalement la plus attractive, et également celle qui propose la meilleure qualité d’infrastructures ».

D’ailleurs, l’attractivité de Lyon se mesure bien au-delà des frontières administratives de la ville. « Le développement démographique et économique de la Métropole de Lyon ne se limite pas à son contour administratif. Son rayonnement, voire son influence, peuvent être appréhendés à travers la connaissance des mouvements de population », analyse l’Insee dans une publication récente. De fait, la croissance démographique de l’agglomération lyonnaise est impressionnante : en l’espace d’un peu plus de 10 ans, elle est passée de 479 803 à 522 228 habitants. Dans le Grand Lyonnais, la population est passée de 1 354 476 à 1 416 545 sur la période 2014-2020.

 

Que faut-il savoir avant d’investir à Lyon ?

 

Les loyers sont encadrés à Lyon et Villeurbanne. Cette mesure est expérimentée par la Métropole de Lyon depuis le 1er novembre 2021. 4 zones ont été définies, qui correspondent chacune à un loyer de référence différent. L’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne concerne les locations des logements vides ou meublés (y compris les colocations avec baux multiples) en résidence principale ou à usage mixte professionnel et d’habitation principale, ainsi que le bail mobilité.

Lyon est située en zone tendue : le préavis pour les locataires est donc d’un mois maximum. Au sein de l’agglomération lyonnaise, les villes suivantes sont listées par le décret du 10 mai 2013 définissant la zone tendue : Beauregard, Beynost, La Boisse, Dagneux, Fareins, Frans, Jassans-Riottier, Massieux, Messimy-sur-Saône, Miribel, Misérieux, Montluel, Neyron, Parcieux, Reyrieux, Saint-Bernard, Saint-Didier-de-Formans, Sainte-Euphémie, Saint-Maurice-de-Beynost, Toussieux, Trévoux, Chasse-sur-Rhône, Albigny-sur-Saône, Ambérieux, Anse, Arnas, Belmont-d’Azergues, Brignais, Brindas, Bron, Cailloux-sur-Fontaines, Caluire-et-Cuire, Champagne-au-Mont-d’Or, Chaponost, Charbonnières-les-Bains, Charly, Charnay, Chassagny, Chasselay, Chazay-d'Azergues, Les Chères, Civrieux-d’Azergues, Cogny, Collonges-au-Mont-d’Or, Couzon-au-Mont-d’Or, Craponne, Curis-au-Mont-d’Or, Dardilly, Denicé, Dommartin, Ecully, Fleurieu-sur-Saône, Fontaines-Saint-Martin, Fontaines-sur-Saône, Francheville, Givors, Gleizé, Grézieu-la-Varenne, Grigny, Irigny, Jarnioux, Lacenas, Lachassagne, Lentilly, Liergues, Limas, Limonest, Lissieu, Loire-sur-Rhône, Lozanne, Lucenay, Lyon, Marcilly-d’Azergues, Marcy, Marcy-l’Étoile, Messimy, Millery, Montagny, Morancé, La Mulatière, Neuville-sur-Saône, Orliénas, Oullins, Pierre-Bénite, Pommiers, Pouilly-le-Monial, Rochetaillée-sur-Saône, Soucieu-en-Jarrest, Sainte-Consorce, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, Saint-Didier-au-Mont-d’Or, Saint-Fons, Sainte-Foy-lès-Lyon, Saint-Genis-Laval, Saint-Genis-les-Ollières, Saint-Jean-des-Vignes, Saint-Romain-au-Mont-d'Or, Saint-Romain-en-Gier, Taluyers, Tassin-la-Demi-Lune, Thurins, La Tour-de-Salvagny, Vaugneray, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Vernaison, Villefranche-sur-Saône, Villeurbanne, Vourles, Chaponnay, Chassieu, Communay, Corbas, Décines-Charpieu, Feyzin, Genas, Genay, Marennes, Meyzieu, Moins, Montanay, Rillieux-la-Pape, Saint-Priest, Saint-Symphorien-d’Ozon, Sathonay-Camp, Sathonay-Village, Sérézin-du-Rhône, Simandres, Solaize et Ternay.

Il est possible d’investir en loi Pinel à Lyon. La capitale des Gaules se situe en zone A. Le plafond de loyer applicable en loi Pinel à Lyon est donc de 13,09 €/m². Il existe de nombreuses opportunités d’investissement Pinel dans l’agglomération lyonnaise. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander conseil à votre conseiller VINCI Immobilier.

 

Quel rendement locatif espérer à Lyon ?

 

Vous envisagez de faire un investissement locatif à Lyon ? Sachez que la rentabilité locative tourne autour de 3 à 4 %, en moyenne, à Lyon. Cependant, il est possible d’atteindre des rendements allant jusqu’à 6 % en achetant dans une des communes voisines (Villeurbanne, Caluire-et-Cuire…).

Les biens les plus recherchés sont les maisons individuelles avec un terrain pouvant accueillir une piscine. Les familles privilégient tout particulièrement les biens immobiliers à proximité des transports et des écoles. Les appartements neufs à Lyon, ainsi que les petites surfaces locatives, sont également très recherchés.

 

Quels sont les grands projets de développement urbain en cours à Lyon ?

 

Plusieurs projets urbains devraient venir encore accroître l’attractivité de Lyon et de sa banlieue au cours des prochaines années :

  • L’ouverture de Bron-Terraillon sur la ville. Ce quartier est sorti de terre dans les années 1960 et a peu évolué depuis. Afin de le rendre plus animé et attractif, la Métropole de Lyon, la Ville de Bron et l’État ont lancé un important projet urbain en 2008. La programmation comprend le développement de l’offre de services et d’équipements publics, la création d’un nouveau square de 4 000 m² ou encore la création de nouvelles liaisons entre la route de Genas et la rue Guillermin.
  • Lyon La Duchère. Ce projet urbain comporte 3 piliers : la création d’un axe Est-Ouest pour structurer le quartier et relier La Duchère à l’Ouest de Lyon, la végétalisation de l’espace urbain à travers le parc du Vallon et les îlots paysagers qui accompagnent les résidences neuves à Lyon, et le développement de lieux de convivialité.
  • Lyon Mermoz. Ce projet urbain vise à redynamiser l’entrée de la ville en modernisant l’habitat et le cadre de vie. De nouveaux espaces publics sont aménagés et de nouveaux commerces et services sont proposés.
  • Lyon Part-Dieu. Ce pôle d’échanges multimodal, qui comprend notamment la gare du même nom, fait l’objet d’un vaste projet de réaménagement visant à créer 2 nouvelles entrées au Sud, 3 nouvelles galeries, ainsi que 6 accès supplémentaires aux quais.
  • Lyon Promenade Moncey. Reliant les berges du Rhône à la Part-Dieu sur 1 km, cet itinéraire piéton à pied présente une originalité : la fresque peinte par l’artiste Cédric Lascours sous le passage Moncey. Sur le trajet de la promenade Moncey, plusieurs sites urbains sont rénovés : la place Jardin, la place Ballanche, la place Guichard, la place Varlin et la rue de Bonnel.
  • Le projet « Lyon une Presqu’île à vivre ». Ce projet, issu d’une concertation préalable qui s’est tenue en 2021, comprend le réaménagement de la rive droite du Rhône et le rééquilibrage des mobilités depuis la Presqu’île jusqu’aux pentes de la Croix-Rousse. Le projet urbain vise à libérer l’espace public, notamment pour les piétons et les cyclistes, et adapter la ville au réchauffement climatique en végétalisant et réduisant les sources de pollution. Plusieurs projets entrent en résonance avec le projet « Lyon une Presqu’île à vivre », parmi lesquels la requalification M6/M7, le développement des voies lyonnaises, la création de la gare de covoiturage sur le quai du Docteur-Gailleton, et l’aménagement du quai Saint-Antoine et des terrasses de la Presqu’île.
  • La rénovation du quartier de la Saulaie. Le projet urbain cherche à transformer les friches tout en respectant l’existant, à ouvrir le quartier sur la ville et à rénover les logements. Des logements neufs à Lyon seront également construits dans ce secteur, avec toutes les commodités nécessaires (commerces, services, transports…). L’autoroute A7 est remplacée par un boulevard urbain et une piste cyclable. Un grand parc d’activités consacré aux activités techniques et scientifiques vient compléter la programmation, permettant de mieux inscrire la Saulaie dans son environnement (Vallée de la chimie, Biodistrict de Gerland, Vallon des Hôpitaux).
  • La requalification de l’autoroute A6-A7. L’objectif de ce grand projet est d’encourager le développement des modes de déplacement alternatifs à la voiture tels que les transports en commun, le covoiturage ou encore le vélo. Il se traduit concrètement par l’aménagement des boulevards urbains M6-M7. La Métropole transforme progressivement l’autoroute en boulevard urbain.

D’autres grands projets sont par ailleurs en cours à Rillieux-la-Pape, Rillieux-la-Pape Ostérode, Saint-Fons Carnot Parmentier, Saint-Genis-Laval le Vallon, Vaulx-en-Velin Villeurbanne Carré de Soie, Vénissieux-Grand Parilly, Vénissieux-Minguettes/Saint-Fons-Clochettes, Villeurbanne Buers, Villeurbanne Cours Émile-Zola, Villeurbanne Grandclément, Villeurbanne Gratte-Ciel Centre-ville et Villeurbanne Saint-Jean.

 

Dans quels quartiers investir à Lyon ?

Très demandé en raison de sa centralité, cet arrondissement lyonnais situé en cœur de ville accueille boutiques, cafés, restaurants et monuments historiques. Les loyers y sont relativement élevés mais ces secteurs continuent d’attirer les habitants qui apprécient la qualité de vie.

Il est prisé en raison de sa position stratégique. La gare de Lyon Part-Dieu et le grand centre commercial sont aisément accessibles.

Ce secteur de Lyon est particulièrement apprécié pour ses immeubles bourgeois et la proximité du parc de la Tête d’Or.

Situé au sud de la Presqu’Île, ce quartier à l’allure résolument contemporaine et novatrice s’étend sur pas moins de 150 ha. Il allie beauté des paysages, lignes architecturales audacieuses et nombreux espaces publics dédiés aux loisirs et à la convivialité (parc de Saône, place nautique, espaces publics du port Rambaud…). Les modes de circulation doux sont privilégiés. Le réaménagement de la gare de Perrache constitue l’une des dernières phases de ce projet urbain d’envergure. Cette tranche de travaux comprend la suppression de la circulation automobile, la création d’une liaison pour les piétons et les modes doux, le développement d'une grande aire piétonne au sud du pôle d’échanges de Perrache de la place des Archives, la prolongation de la ligne T2 du tramway jusqu’à l’arrêt Suchet, un accès facilité au métro A depuis la place Carnot et la création d’une nouvelle entrée au Sud.

Ce quartier a connu d’importantes transformations au cours des dernières années. Les mutations urbaines se sont concentrées autour des stations de métro Debourg et Place Jean-Jaurès. Parallèlement, le projet de Campus Charles-Mérieux ambitionne de donner naissance à un campus spécialisé dans les biosciences et les sciences humaines et sociales. Le projet s’articule notamment autour de la réalisation de l’Institut de recherche technologique (IRT) Bioaster et du renforcement de Biopôle de Gerland en tant que campus mondial de référence de l’innovation scientifique et technologique dans le domaine biomédical. 

Lyon2

Nos résidences à Lyon

Nous sommes désolés, nous n'avons plus de logements disponibles à Lyon
Nos logements à proximité de Lyon
EKLOSE
69200 VÉNISSIEUX
Pinel
Dernières opportunités
Livraison prévue au 1er trimestre 2025
LE HAMEAU DES AMOUREUX
69150 DÉCINES-CHARPIEU
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

LA CERISAIE
69450 SAINT-CYR-AU-MONT-D'OR
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

WELLCOME HARMONY
69007 LYON
BRS
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

HORA
69300 CALUIRE-ET-CUIRE
Pinel
Dernières opportunités
Livraison : 4e trimestre 2023
SPHERE
69160 TASSIN-LA-DEMI-LUNE
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

TERRE DE SIENNE
69220 BELLEVILLE
TVA réduite
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

WELLCOME COCOON
69007 LYON
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

HÉRITAGE
69003 LYON
Pinel
À découvrir
Livraison prévue au 4e trimestre 2025
LE CALISTÉ
69300 CALUIRE-ET-CUIRE
Pinel
Pinel+

OFFRES EXCEPTIONNELLES

LES BALCONS DE JULIETTE
69150 DÉCINES-CHARPIEU
LMNP
En travaux
Livraison prévue au 4e trimestre 2025
Résidence services
  • (a)  TVA à 5,5% sous réserve que les conditions de l'article 278 sexies 11° du Code Général des Impôts soient remplies. Applicable dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale neuve, dans la limite d’un plafond de prix d’achat, aux personnes physiques dont les ressources - à la date de signature du contrat préliminaire ou à défaut, à la date du contrat de vente - ne dépassent pas les plafonds prévus pour le bénéfice de l’aide personnalisée au logement (APL) conformément à l'article L. 411-2 du code de la construction et de l'habitation. La TVA à 5,5% est applicable uniquement aux opérations réalisées en zone ANRU ou situées à moins de 300 m de cette zone. Dans la limite des stocks disponibles. Renseignements et conditions disponibles en espace de vente.

  • (b) TVA à 7% sous réserve que les conditions de l'article 278 sexies 11° du Code Général des Impôts soient remplies. Applicable dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale neuve, dans la limite d’un plafond de prix d’achat, aux personnes physiques dont les ressources - à la date de signature du contrat préliminaire ou à défaut, à la date du contrat de vente - ne dépassent pas les plafonds prévus pour le bénéfice de l’aide personnalisée au logement (APL) conformément à l'article L. 411-2 du code de la construction et de l'habitation. La TVA à 7% est désormais applicable uniquement aux opérations situées à plus de 300 et à moins de 500 m d'une zone ANRU et dont le permis de construire a été déposé avant le 31 décembre 2013 conformément aux dispositions de l'article 29,III-B de la loi de finance du 29 décembre 2013. Dans la limite des stocks disponibles. Renseignements et conditions disponibles en espace de vente.

  • (c) Le BRS ou Bail Réel Solidaire est un dispositif juridique qui permet à un Organisme de Foncier Solidaire (OFS) de dissocier le foncier du bâti. Sur le terrain acquis par l’OFS, un programme immobilier résidentiel est construit et les ménages qui respectent certaines conditions de ressources peuvent y acquérir un logement. Grâce au BRS, ces ménages acquéreurs conservent les droits réels sur leur logement pour une durée allant de 18 à 99 ans, en échange d’une redevance payée à l’OFS. L’éligibilité au BRS n’est pas garantie par VINCI Immobilier, les conditions d’application étant fixées et vérifiées par l’administration fiscale. Renseignements et informations disponibles auprès de nos conseillers commerciaux ou à l’adresse : https://www.vinci-immobilier.com/achat-immobilier/acheter-neuf/bail-reel-solidaire

  • (d) Prix maîtrisés : L’accession à prix social ou à prix maîtrisé est soumise à certaines conditions comme le non dépassement des plafonds de ressources, l’usage du bien comme résidence principale et l’obligation de ne pas avoir été propriétaire les deux dernières années précédant l’acquisition du bien. Conditions détaillées des dispositifs à l'accession aidée disponibles auprès d’un conseiller en espace de vente.

  • (e) Le Dispositif Malraux (article 199 tervicies du CGI) permet à l’acquéreur d’un immeuble ancien situé dans un site patrimonial remarquable couvert par un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur de bénéficier d’une réduction d'impôt sur le revenu égale à 30% des dépenses de travaux mises à sa charge. Compatible avec le régime de la Vente d’Immeuble à Rénover (VIR), les dépenses éligibles à cette réduction d’impôt sont celles correspondant au prix des travaux réalisés par le vendeur et effectivement payées par l’acquéreur tel que prévu au contrat. Ces dépenses sont retenues dans la limite de 400.000 euros appréciée sur une période globale de quatre ans et doivent être versées par le contribuable jusqu’au 31 décembre de la 3ème année suivant celle de la délivrance de l’autorisation d’urbanisme soit jusqu’au 31 décembre 2026 au cas présent. Dans les 12 mois suivant l’achèvement des travaux, le contribuable s’engage à donner le logement en location nue pendant une durée de 9 ans à usage de résidence principale d’un locataire autre que le propriétaire, un membre de son foyer fiscal ou un ascendant/descendant. Aucune condition de ressources ou de plafonnement du loyer (en dehors des communes appliquant le plafonnement des loyers) ne sont applicables à la mise en location. Le non-respect de l’engagement de conservation et de location du logement ou des conditions de mise en location entrainent la remise en cause de la réduction d’impôt obtenue. La réduction d’impôt Malraux n’est pas soumise au plafonnement des niches fiscales et le montant de réduction d’impôt non imputée sur l’imposition des revenus de l’année de versement des dépenses travaux y ayant ouvert droit est reportable sur l’impôt sur le revenu des trois années suivantes. Votre acquisition poursuit un objectif patrimonial pouvant comprendre un volet fiscal. Votre investissement repose sur la réalisation de travaux immobiliers pour lesquels un professionnel sera votre maître d’ouvrage au travers d’une Vente d’Immeuble à Rénover (VIR) au sens des articles L.262-1 et suivants du Code de la construction et de l’habitation assortie d’une Garantie Financière d’Achèvement (GFA).

     

    Toute publicité relative à une opération d'acquisition de logement destiné à la location et susceptible de bénéficier des dispositions prévues aux articles 199 tervicies, 199 sexvicies et 199 novovicies du code général des impôts :
    1° Permet raisonnablement de comprendre les risques afférents à l'investissement ;
    2° Comporte une mention indiquant que le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales, qui doit :
    a) Figurer dans une taille de caractères au moins aussi importante que celle utilisée pour indiquer toute autre information relative aux caractéristiques de l'investissement ;
    b) S'inscrire dans le corps principal du texte publicitaire.
    Tout manquement aux dispositions du présent article est passible d'une amende administrative dont le montant ne peut excéder 100 000 €.
    L'amende est prononcée dans les conditions prévues au chapitre II du titre II du livre V du présent code.