ic-search
Recherche
ic-configurez
Mon espace
ic-calculez
Calculez
ic-simulateur
Simulez
ic-guide
Guides
ic-contact
Contact
Recherche rapide
Type ?
Rechercher
Mon espace
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
Calculez
Retrouvez nos outils de calcul pour vous permettre de préparer au mieux votre projet.
Simulez
Profitez de nos simulateurs pour mieux préparer votre projet.
Nos guides
Profitez de nos guides immobiliers complet et obtenez toutes les réponses à vos questions.
Contact
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
ic-actu

Actualités

Avec VINCI Immobilier, découvrez en avant-première les dernières actualités de l’immobilier et de
VINCI Immobilier
.

 

Nos articles et guides abordent les nombreuses opportunités à saisir dans vos villes : quels sont les quartiers intéressants, quelles villes affichent le plus de dynamisme ?

 

Ne ratez aucune actualité et découvrez de nombreuses astuces pour réaliser des économies d’énergie ou pour réussir votre investissement locatif : nous analysons ensemble les différentes mesures à mettre en place.

 

À la recherche d’une ville où acheter ? Découvrez nos articles dédiés à l’analyse immobilière de villes en forte croissance comme Lille, Strasbourg, Paris ou encore Montpellier.

La réforme de la taxe d’habitation est sur les rails

La taxe d’habitation a été réformée par la loi de finances pour 2018, conformément à la promesse présidentielle. Depuis, la taxe d'habitation baisse progressivement pour les Français les plus modestes. Elle devrait disparaître complètement en 2023 pour l’ensemble des contribuables, comme annoncé par le Premier ministre, Edouard Philippe, dans son discours de politique générale en juin dernier.

La taxe d’habitation : un impôt en sursis

La taxe d'habitation est un impôt local, perçu au profit des collectivités locales. Son montant varie d'une commune à l'autre, puisque son taux d'imposition est voté chaque année par les communes. Le quantum de cette taxe dépend également d’autres paramètres : les caractéristiques du logement imposable (dimension, niveau de confort…), et la situation personnelle de chaque contribuable (revenus ou composition du foyer...) au 1er janvier de l'année d'imposition.

La taxe d’habitation est due par les personnes ayant, au 1er janvier de l'année, la disposition ou la jouissance d’un logement à quelque titre que ce soit : propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit. En pratique, si un propriétaire achète un logement pour le louer, la taxe d’habitation est due par le locataire ayant la disposition du logement au 1er janvier. Elle est toujours établie pour l'année entière : aucun prorata temporis n'est possible. Le paiement de la taxe d’habitation intervient généralement autour du 15 novembre de chaque année.

Réforme de la taxe d’habitation : les étapes intermédiaires avant sa disparition

Pour faire baisser la pression fiscale sur les contribuables, le gouvernement a annoncé comme projet de réformer la taxe d’habitation. Depuis 2018, parmi les ménages les moins aisés, 80% voient le montant de leur taxe d'habitation diminuer. Le dégrèvement est progressif : 30 % en 2018 et 65 % en 2019. En 2020, la taxe d'habitation devrait être dégrevée à 100 %, sur la base des taux et des abattements de 2017. La réduction s'applique donc au montant de la taxe de 2017. De fait, le calcul ne prend pas en compte une éventuelle hausse décidée pour les années suivantes par la collectivité où réside le contribuable. Un simulateur de la réforme de la taxe d'habitation pour 2019 est disponible sur le site www.impots.gouv.fr.

La taxe d'habitation devrait être supprimée pour tous en 2023. Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé sa disparition totale lors de son discours de politique générale du 12 juin 2019. Selon Bercy, 80 % des Français, soit 17,6 millions de foyers, cesseront définitivement de payer la taxe d’habitation sur leur résidence principale à compter de 2020. Leur gain sera de 555 € en moyenne, après avoir connu un allègement de deux tiers (361 € en moyenne) en 2019 et d'un tiers en 2018 (166 € en moyenne). Et en 2023, cet impôt devrait avoir totalement disparu. Au global, ce sont 24,4 millions de foyers qui bénéficieront de la suppression complète de la taxe d’habitation sur la résidence principale, pour un gain moyen de 723 € par foyer par an.

Les contours de la réforme de la taxe d’habitation

Les résidences secondaires ne sont visées ni par la baisse progressive, ni par la disparition de la taxe d'habitation. Le calcul de cette imposition est similaire à celui d’une résidence principale : le montant de la taxe est évalué d’après la valeur locative cadastrale de l’habitation et de ses dépendances, sur la base des taux fixés par chaque collectivité. Toutefois, les abattements, pour les personnes de condition modeste ou en raison de charge de famille, et le plafonnement accordé en fonction du revenu ne sont pas applicables aux résidences secondaires. Ils peuvent uniquement être consentis pour la résidence principale. La contribution à l'audiovisuel public, pour sa part, devra toujours être payée, peu importe la suppression de la taxe d’habitation.

Ces articles peuvent vous intéresser :

LA LOI DE FINANCES POUR 2019 S’INTÉRESSE À L’INVESTISSEMENT LOCATIF

LOI ELAN : LES VILLES MOYENNES SE CONSTRUISENT UN AVENIR

289089197643 233033197641 Logements 0