ic-search
Recherche
ic-configurez
Mon espace
ic-calculez
Calculez
ic-simulateur
Simulez
ic-guide
Guides
ic-contact
Contact
Recherche rapide
Rechercher
Mon espace
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
Calculez
Retrouvez nos outils de calcul pour vous permettre de préparer au mieux votre projet.
Simulez
Profitez de nos simulateurs pour mieux préparer votre projet.
Nos guides
Profitez de nos guides immobiliers complet et obtenez toutes les réponses à vos questions.
Contact
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
ic-investir
Investissement immobilier
Investir dans l'immobilier neuf

Les avantages de la loi Censi-Bouvard

Une remise d’impôt importante en Censi-Bouvard

Un ménage investissant dans une résidence services pourra réduire ses impôts, à hauteur de 1 % du coût de l’opération. La remise s’applique donc sur le prix du bien immobilier et sur les frais de notaire. Le total obtenu sera réparti de façon égale sur neuf ans. Par exemple, une résidence étudiante ayant coûté 95 000 € plus 5000 € de frais de notaire, permet une remise d’impôt de 11 000 €. Cela représente 1222 € par an. Un même ménage a la possibilité de défiscaliser au maximum sur un projet de 300 000 €, pour une réduction d’impôt pouvant atteindre 33 000 € sur neuf ans.

Une simplicité de gestion en loueur meublé

Le loueur meublé, professionnel ou non, doit confier la gestion de ses résidences service à une société exploitante. Les deux parties sont liées par un bail commercial d'une durée minimum de 9 ans renouvelable, qui garantit notamment le versement des loyers, que le logement soit occupé ou non. Cette obligation représente un des grands avantages de la loi Censi-Bouvard, car l’investisseur est exempt de tout souci de gestion. Inutile donc de chercher des locataires saisonniers, pas de stress relatifs aux impayés ni à la dégradation des locaux. Aucun des aspects purement liés à l’exploitation de la résidence ne sont à la charge de l’investisseur.

Des biens immobiliers très prisés en Censi-Bouvard

L’achat doit porter sur une résidence de services, proposant accueil, petit déjeuner, blanchisserie et entretien. Sont concernés les EHPAD (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes), résidence séniors, résidence d’étudiantes, résidences d’affaires et de tourisme. Tous ces investissements présentent un fort potentiel locatif, ce qui assure un retour continu. Notamment, la demande d’hébergement est actuellement plus forte que l’offre en ce qui concerne les EHPAD et les résidences d’étudiantes. Ce facteur permet à l’investisseur d’envisager sereinement une plus-value, sur le moyen à long terme.

Un abattement de 50% sur les revenus locatifs

Les biens immobiliers sont acquis meublés, les investisseurs doivent donc demander le statut de loueur meublé professionnel (LMP) ou non-professionnel(LMNP). Il s’agit d’une demande administrative simple à faire, auprès de la chambre de commerce (pour les LMP) ou du centre des impôts (pour les LMNP). Si la totalité des loyers reçus par le biais de la location meublée représente plus de 23 000 € pour plus de 50% de ses revenus, il est LMP. Si l’une de ces deux conditions n’est pas remplie, il est LMNP. Dans tous les cas de figure, le loueur meublé bénéficie d’un abattement de 50% sur ses revenus locatifs. Il n’est donc imposé que sur la moitié des loyers que lui verse la société exploitante. Il dispose même de la possibilité de se créer un déficit foncier si les conditions sont réunies, grâce à l’imposition au réel simplifiée.

289089197643 233033197641 Logements 0