Stratégie patrimoniale : comment faire ?

Combien épargner en fonction de mon âge ? Quel montant mettre de côté chaque mois ? Comment adapter mon effort d’épargne à mes objectifs de vie et mes projets ? Toutes les réponses à ces questions, vous les trouverez en élaborant la stratégie patrimoniale qui vous correspond. Explications.

Définition : c’est quoi une stratégie patrimoniale ?

La stratégie patrimoniale consiste à mettre en place une politique d’investissement conforme à vos objectifs financiers mais aussi à vos objectifs de vie. Elle est mise en place sur plusieurs horizons de temps : à court, moyen et long terme.

Quels sont les objectifs d’une stratégie patrimoniale ?

Une stratégie patrimoniale peut viser plusieurs objectifs :

  • La nécessité de bénéficier d’une épargne de précaution. Chauffe-eau qui tombe en panne, réparation urgente sur le véhicule, baisse inopinée des revenus d’activité : pour toute une série de raisons, il peut être utile de bénéficier d’un matelas de sécurité. C’est pourquoi la constitution d’un « bas de laine » est, bien souvent, un des tout premiers objectifs d’une stratégie patrimoniale. La stratégie patrimoniale doit permettre de fixer des objectifs financiers et d’identifier les produits les mieux adaptés pour stocker cette épargne de précaution (livret A, plan épargne logement, contrat d’assurance-vie…). On considère généralement que le montant d’épargne de précaution idéal équivaut à environ trois mois de revenus ou trois mois de dépenses courantes. Afin de pouvoir être débloquée facilement en cas d’urgence, cette épargne doit prioritairement être déposée sur des placements dits liquides et disponibles
  • La création et/ou la valorisation d’un patrimoine, financier ou immobilier. Votre stratégie patrimoniale peut avoir pour but de vous aider à développer votre patrimoine, voire de vous assurer une certaine indépendance financière
  • La protection de la famille (conjoint, enfant, ascendant…). La mise en place d’une stratégie patrimoniale s’accompagne de la mise en place de différents schémas juridiques avec, à chaque fois, des conséquences différentes en matière de protection et de transmission. En matière d’immobilier, vous pouvez par exemple être conduit à préférer la société civile immobilière (SCI) à l’indivision afin de simplifier la transmission d’un capital immobilier 
  • La préparation à la retraite. Le passage à la retraite s’accompagne, dans la plupart des cas, d’une perte de revenus. Il est important d’anticiper cette étape de diverses manières. Être propriétaire de sa résidence principale et avoir terminé de rembourser son emprunt permet d’éviter d’avoir à verser un loyer au moment de la retraite. Il est également possible de se créer un complément de revenus en réalisant un investissement immobilier ou en investissant dans des actions de rendement permettant de bénéficier d’un dividende régulier. Bien entendu, il n’existe pas de solution unique et votre stratégie patrimoniale doit tenir compte de vos moyens et de votre situation personnelle
  • La préparation à la transmission d’un patrimoine (au niveau de la répartition, des droits à payer) de son vivant (donation) ou au moment du décès (succession) 
  • L’optimisation fiscale. Une stratégie patrimoniale peut avoir pour but de diminuer la fiscalité globale. Mais elle génère également des revenus, qui seront taxés. La fiscalité portant sur les revenus du patrimoine doit donc faire partie intégrante de l’élaboration d’une stratégie patrimoniale.
construire sa stratégie patrimoniale

Comment l’organiser ?

Votre stratégie patrimoniale peut s’articuler autour de plusieurs piliers :

  • Votre patrimoine financier. Livrets bancaires, assurance-vie, bourse : votre patrimoine financier comprend aussi bien vos liquidités que vos placements financiers
  • Votre patrimoine immobilier. Cette partie de votre patrimoine correspond à votre immobilier d’habitation et votre immobilier locatif (appartements loués nus ou meublés, parts de SCPI…)
  • Votre fiscalité. Il se peut que vous déteniez une partie de votre patrimoine en direct et une autre par le biais d’un ou plusieurs véhicules juridiques (société civile immobilière, société personnelle…). En ce qui concerne l’immobilier, il se peut que vous possédiez de la pierre en pleine propriété mais aussi en usufruit ou en nue-propriété. Face à cet éventail de solutions, il est important de faire le point avec un professionnel afin de choisir la ou les solutions les mieux adaptées.

Il existe une dimension transversale à ces trois piliers, à savoir les solutions juridiques ou civiles qui pourront être mises en place pour atteindre vos objectifs.

Quelles sont les étapes d’une stratégie patrimoniale ?

L’établissement d’une stratégie patrimoniale fait généralement suite à la réalisation d’un bilan patrimonial, avec ou sans l’appui d’un conseiller en gestion de patrimoine (CGP). L’objectif de cette démarche est de bâtir une stratégie patrimoniale qui soit cohérente avec votre capacité financière, votre mode de vie, votre patrimoine existant, votre situation familiale… 

Il est essentiel de faire preuve de méthode lors de la construction d’une stratégie patrimoniale. La conception de votre stratégie patrimoniale doit notamment s’articuler autour des étapes suivantes :

  • Étape 1 : faites l’analyse de votre situation personnelle, financière, fiscale et patrimoniale. Il n’existe pas de réponse unique à la question de savoir quelle doit être votre stratégie patrimoniale. Vous devez vous interroger sur vos besoins financiers à court, moyen et long terme. Vous devez également prendre en compte votre configuration familiale : nécessité de protéger le conjoint, besoin d’anticiper le financement des études des enfants… Autant d’éléments à prendre en compte dans la réflexion sur votre stratégie patrimoniale
  • Étape 2 : définissez votre plan d’action. Après cette première phase d’état des lieux, vous devez définir les actions que vous allez mettre en œuvre en vue d’atteindre vos objectifs patrimoniaux. Dans la mesure du possible, efforcez-vous d’être précis dans la formulation de vos objectifs. Par exemple, « je veux disposer d’un capital de X € dans X années » ou « j’ai besoin de transmettre ma résidence principale à mes enfants dans X années ». En face de chaque objectif de votre stratégie patrimoniale, vous devez mettre des échéances temporelles. Il est recommandé d’étaler vos versements d’épargne. Mieux vaut épargner de petits montants chaque mois, plutôt que d’épargner de gros montants en une seule fois. Vous devez ensuite en tirer toutes les conséquences : quel montant épargner chaque mois, quel type de produit d’épargne choisir… Ainsi, si vous pensez avoir besoin de votre épargne à très court terme, vous avez plutôt intérêt à sélectionner des produits sûrs dans le cadre de votre stratégie patrimoniale. Si vous pensez ne pas avoir besoin de votre épargne avant une longue période, vous pouvez éventuellement affecter une partie de votre patrimoine à des produits plus rémunérateurs mais aussi plus risqués. Attention, les performances passées ne présagent pas des performances futures. Autre cas de figure : si vous avez besoin de vous constituer un complément de revenus, notamment en vue de la retraite, vous pouvez tout à fait envisager un investissement locatif. C’est également le moment de vous interroger sur le meilleur moyen de financer vos placements : avec votre épargne ou à crédit. L’immobilier locatif présente en effet l’immense avantage de pouvoir investir à crédit
  • Étape 3 : réévaluez périodiquement vos objectifs patrimoniaux. Vos projets de vie évoluent, votre stratégie patrimoniale aussi ! Lorsqu’on débute dans la vie, le premier objectif est souvent l’acquisition de la première résidence principale. Passé 60 ans, on commence à réfléchir à la transmission de son patrimoine. Il est donc tout à fait normal d’adapter les objectifs de votre stratégie patrimoniale en conséquence
  • Étape 4 : diversifiez votre patrimoine de manière progressive. Plus votre patrimoine grandit, plus vous avez la possibilité de diversifier vos actifs immobiliers et financiers. Si votre patrimoine s’accroît, c’est possiblement parce que vos revenus sont en progression. Vous aurez donc éventuellement besoin de diminuer vos impôts. Là encore, c’est une opportunité de diversification 
  • Étape 5 : préparez la transmission de votre patrimoine. Il est par exemple possible d’utiliser la SCI pour transmettre un patrimoine immobilier. D’autres solutions existent, comme la donation ou le démembrement de propriété. Pour vous accompagner dans cette étape, vous pouvez notamment faire appel à un CGP (conseiller en gestion de patrimoine) ou un notaire.

Quelle doit être la place de l’immobilier dans une stratégie patrimoniale ?

Investir dans l’immobilier pour se constituer un patrimoine est un réflexe pour de nombreux Français. La pierre est un placement sûr et qui permet d’avoir une forte visibilité sur ses revenus futurs. Elle a donc toute sa place dans un patrimoine.

La place de l’immobilier dans votre patrimoine dépend de votre âge et de vos objectifs :

  • Si vous êtes jeune et locataire, l’immobilier occupera probablement une part restreinte. Lorsqu’on débute dans la vie active, on est généralement locataire de sa résidence principale. Puis vient le temps où l’on peut devenir propriétaire de son domicile, puis celui où l’on réalise un ou plusieurs investissements locatifs.
  • Si vous avez plus de 50 ans et êtes multipropriétaire, l’immobilier occupera une part plus conséquente et il sera alors important de diversifier. Voire notamment envisager de profiter de l’avantage LMNP (loueur en meublé non professionnel). Pour aller plus loin, découvrez quel est le meilleur placement pour un senior.

Votre conseiller VINCI Immobilier se tient à votre entière disposition pour vous accompagner sur ces sujets. N’hésitez pas à prendre contact avec un de nos conseillers afin de découvrir nos programmes immobiliers neufs si vous souhaitez investir dans l'immobilier dans le cadre de votre stratégie patrimoniale.

Ces programmes peuvent vous intéresser...
METAMORPHOSE
92150 SURESNES
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

BELLE EPOQUE
78960 VOISINS-LE-BRETONNEUX
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

Dernières opportunités
Livraison : 3e trimestre 2023
Dernières opportunités
Livraison : 4e trimestre 2018
VILLA CANDIDE
06000 NICE
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

Découvrez nos actualités

Arborescence, une architecture biophilique
Saga Universeine
Universeine : 504 logements en VEFA et un ensemble de nouveaux bureaux au cœur de l’écoquartier