Les règles d'or d'un appartement écologique

Un appartement écologique, vous en rêvez ? Si certains principes de la construction verte doivent être mis en œuvre dès la conception, vous avez aussi le pouvoir, à votre niveau, de rendre votre habitat écologique. Voici les 6 règles d’or d’un appartement écologique.

Règle n°1 : la performance énergétique

Un appartement écologique, c’est d’abord et avant tout un logement moins énergivore voire autonome. Pour atteindre cet objectif, plusieurs moyens possibles : une chaudière plus performante, des convecteurs électriques de dernière génération, un éclairage basse consommation… Grâce aux garanties du neuf, vous êtes assuré d'une parfaite qualité de construction, en conformité avec les dernières normes.

Vous pouvez également revoir la disposition des pièces principales en privilégiant les orientations Sud et Sud-Ouest pour les espaces où vous passez le plus de temps. Les labels et certifications de l’immobilier neuf constituent des repères pour évaluer la performance énergétique de l’habitat.

Pour l’achat de vos équipements (réfrigérateur, cave à vin, four…), consultez attentivement l’étiquette-énergie. La différence de consommation entre les appareils les mieux classés et les autres peut être considérable. Ainsi, les appareils de la classe A+++ consomment de 20 à 50 % d’énergie de moins que ceux classés A+.[1] Utilisez de préférence le programme éco lorsque vous mettez en route votre lave-linge ou votre lave-vaisselle.

Règle n°2 : l’ouverture sur l’extérieur

Si vous disposez d’un extérieur (balcon, terrasse, jardin privatif), vous pouvez cultiver des plantes. Bon à savoir, certaines plantes réputées pour leurs propriétés anti-moustiques (citronnelle, basilic-citron…) vous éviteront d’acheter des bombes anti-moustiques tout en limitant l’émission d’aérosols dans l’air !

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez également récupérer les eaux de pluie, bannir les engrais et pesticides, utiliser des lampes solaires d’extérieur ou même installer un système d’arrosage intelligent qui régulera de lui-même la consommation d’eau.

Règle n°3 : la biodiversité

Un appartement écologique trouve sa place dans un immeuble respectueux de l’environnement et favorisant la biodiversité. Ces dernières années, les promoteurs immobiliers ont largement innové en prévoyant, dans les parties communes et les espaces verts aux abords des résidences, des arbres pour permettre aux oiseaux de nicher, des hôtels à insectes, des ruches…

Règle n°4 : le choix du fournisseur d’énergie

Certains fournisseurs proposent une énergie 100 % verte. L’approvisionnement en électricité verte se fait à partir de sources telles que l'hydraulique, le solaire et l'éolien. N’hésitez pas à changer de fournisseur d’électricité pour donner à votre appartement écologique une touche encore plus verte !

appartement écologique

Règle n°5 : l’optimisation des consommations d’eau

Un appartement écologique a un impact limité si vous n’adoptez pas vous-même un comportement respectueux de l’environnement. Au niveau des usages, ce sont des gestes simples qui font parfois la différence. Vous pouvez par exemple décider de remplir complètement votre lave-linge ou votre lave-vaisselle avant de le démarrer. Autre astuce : ne pas laisser couler l’eau lorsqu’on se brosse les dents.

Vous pouvez également installer des équipements qui vous aideront à maîtriser vos consommations : robinets mousseurs, mitigeurs thermostatiques, capteur connecté de consommation d'eau…

Règle n°6 : veiller à la qualité de l’air

Un appartement écologique est un appartement où il fait bon vivre. Pour respirer à votre aise, n’hésitez pas à installer quelques plantes dépolluantes qui, tout en décorant votre intérieur, vous permettront d’assainir l’atmosphère de votre logement. Vous pouvez également opter pour un humidificateur d’air. Sans oublier d’aérer régulièrement et de limiter l’utilisation des aérosols, contenus par exemple, dans les déodorants.


[1] https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-les-etiquettes-environnementales.pdf