Questions Immobilier

Retour aux thématiques

Achat immobilier : pourquoi avoir son propre notaire ?

Lors d'un achat immobilier, c'est généralement le notaire du vendeur qui officie et qui réalise les différentes démarches permettant de formaliser la transaction. L’acheteur peut toutefois faire appel à son propre notaire afin de profiter d'un accompagnement et d'une expertise juridique. Une solution pour garantir la protection de l'acheteur qui présente de multiples avantages.

 

Avoir son propre notaire, une question de sécurité

Avoir son propre notaire lors d’un achat immobilier, ce n’est pas si courant que cela car c’est généralement le notaire du vendeur qui s’occupe de l’ensemble des formalités. Il peut cependant être judicieux d’être suivi par un professionnel lorsqu’on est acquéreur. Pourquoi ? Tout simplement afin d’être accompagné dans tout le processus de vente. Afin d’assurer la protection de l’acheteur, le second notaire pourra avoir différentes missions :
-    répondre aux questions de l’acquéreur,
-    s’assurer de la conformité de l’acte authentique de vente,
-    vérifier les conditions prévues au contrat,
-    apporter un accompagnement juridique à l’acheteur.

 

Faire appel à son propre notaire : une solution pour être mieux protégé

Devenir propriétaire, tout particulièrement lors d'un premier achat immobilier, est un projet qui peut être source d'interrogations. Si en règle générale c'est le notaire du vendeur qui réalise toute la procédure, l'acheteur peut tout à fait faire appel à son propre notaire. Ce dernier aura principalement pour mission d'apporter une aide juridique et un accompagnement personnalisé lors des différentes étapes liées à l'achat immobilier. Une façon d’assurer la protection de l’acheteur et de garantir que la transaction se déroulera dans de bonnes conditions.
Concrètement, le notaire de l'acheteur pourra tout d'abord répondre aux questions que se pose le particulier lors de l'achat immobilier. Son aide est d'ailleurs précieuse dans le cas d'un achat à deux ou lors d'une vente complexe. Même si c'est le notaire du vendeur qui s'occupe généralement de la rédaction de l'acte authentique de vente, celui de l'acheteur pourra malgré tout intervenir. Il se chargera alors de vérifier le contrat, notamment en ce qui concerne l'origine de la propriété, les constatations des diagnostics techniques ou encore les conditions suspensives prévues. Afin d'assurer la protection de l'acheteur, le notaire pourra vérifier d'autres éléments lors d'un achat neuf : les équipements et matériaux inscrits au contrat, la date de livraison prévisionnelle, le montant et les conditions d'application des pénalités de retard, etc. Faire appel à son propre notaire, c'est donc l'assurance pour l'acquéreur de protéger au mieux ses intérêts.

 

Le fonctionnement d'un achat immobilier avec deux notaires

Même lorsqu'il y a deux notaires impliqués lors d'une transaction immobilière, le montant des frais de notaire reste similaire. En effet, ces deux professionnels vont se partager les émoluments en fonction des tâches qu'ils accomplissent chacun. Sachez d'ailleurs que cette répartition est strictement réglementée et qu'ils ne peuvent donc pas agir comme bon leur semble.
Avoir son propre notaire peut malgré tout engendrer des frais supplémentaires pour l'acquéreur. Si ce dernier demande à son notaire des conseils juridiques et un accompagnement personnel, il devra s'acquitter d'honoraires en contrepartie de la prestation réalisée.
 

Afficher les thématiques