Comment investir dans l'immobilier, en toute sérénité ?

Souvent considéré comme une valeur refuge, l’immobilier constitue la pierre angulaire de votre patrimoine. Pérenne, capable de procurer des revenus réguliers et surtout rentables : l’investissement locatif possède tous les attributs d’un placement en bon père de famille. Comment investir dans l'immobilier ? Quelles sont les clés pour investir dans l’immobilier, en toute sérénité ?

Définir la place d’un investissement locatif dans son patrimoine

Un audit de patrimoine s’impose avant tout investissement locatif. La part que représente l’immobilier locatif dans votre patrimoine ne doit pas être déséquilibrée. Ce pourcentage varie d’un patrimoine à l’autre, mais aussi en fonction des moments de vie. Il n’existe pas de règle immuable. Ainsi, un placement immobilier locatif peut se révéler peu adapté à un jeune investisseur dont la capacité d’endettement serait limitée. A l’inverse, il est tout indiqué pour une personne qui s’apprête à partir à la retraite et qui est à la recherche d’un complément de revenus à la fois sûr et régulier.

Par ailleurs, les différentes formes d’investissement immobilier doivent être envisagées afin d’équilibrer un patrimoine. Il est ainsi possible d’investir dans l’immobilier en direct, via la pierre-papier ou via des foncières cotées. Il est aussi envisageable de diversifier son patrimoine locatif en investissant dans l’immobilier neuf.

Investir dans l'immobilier : tout miser sur l’emplacement

L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement. Cette règle bien connue des investisseurs institutionnels s’applique aussi aux investisseurs particuliers. Un bien situé de façon optimale se louera plus facilement et sera plus facile à revendre. Privilégier l’emplacement, c’est également ajouter la perspective d’une plus-value aux espérances de rendement généré par les loyers.

Prévoir le montant des charges et des futurs travaux

Le budget de l’opération comprend le montant des mensualités de crédit si vous empruntez, mais également les flux réguliers (charges) ou exceptionnels (travaux de copropriété) que vous allez devoir assumer. Renseignez-vous auprès du promoteur immobilier avant d’acheter.

Créer un cocon où on se verrait vivre

Même s’il s’agit d’un bien locatif que vous ne serez a priori jamais amené à occuper, il est indispensable que vous puissiez vous projeter dans le bien en question.

Pour cela, n’hésitez pas à réaliser des travaux d’amélioration pour rendre l’espace plus fonctionnel, améliorer la circulation de la lumière ou augmenter la sensation d’espace. Il est également conseillé de donner un style ou une personnalité à son bien locatif lorsque celui-ci est meublé, afin de le rendre plus attrayant. Dans ce contexte, il est opportun de ne pas négliger la décoration. Quelques détails peuvent suffire : un miroir, quelques cadres, un plaid disposé sur le canapé… Dès l’étape de la petite annonce immobilière, votre bien suscitera l’intérêt des candidats à la location !

Vous pouvez enfin laisser une marge de manœuvre à votre locataire afin que celui-ci puisse créer un logement qui lui ressemble. Si votre locataire se sent chez lui, il sera susceptible de rester plus longtemps dans votre logement locatif. Vous en sortirez gagnant, sur le plan de la sérénité comme sur le plan financier. Pour dormir sur vos deux oreilles, vous pouvez néanmoins demander à valider les changements et modifications en amont.

Prendre le temps de choisir son type de location

Pour optimiser votre achat immobilier, arbitrez très en amont entre la location nue et la location meublée. Comme indiqué au point précédent, la location meublée nécessite un investissement du propriétaire plus important, notamment au moment de la mise en location. A vous de voir ce qui vous correspond le mieux, les critères de rendement et de fiscalité ne doivent pas être les seuls à entrer en jeu !

Optimiser la fiscalité de son investissement

Cela va de pair avec le choix du type de location. Il est primordial de définir, dès le départ, le cadre fiscal de son investissement.

Si vous estimez ne pas disposer des connaissances nécessaires ou avez besoin de conseils pour éclairer votre choix, vous pouvez par exemple vous rapprocher de votre conseiller VINCI Immobilier, d’un conseiller en gestion de patrimoine ou encore d’un expert-comptable. Vous pouvez également demander conseil à un membre de votre famille ou un ami qui aurait déjà réalisé ce type d’investissement.

Anticiper la revente

Investir sereinement dans la pierre, c’est également être capable de se projeter sur le long terme. Vous devez pour ce faire définir votre horizon d’investissement et vous interroger sur la durée pendant laquelle vous comptez conserver votre bien immobilier locatif.

Anticipez également vos flux de trésorerie en partant du constat de la nécessité d’investir régulièrement dans l’entretien et l’agrément de votre bien.

Oser se faire plaisir

Investir dans la pierre, c’est aussi oser se faire plaisir ! Un bien neuf ou atypique peut par exemple ajouter au plaisir de réaliser un bon investissement. Un investissement serein est avant tout un investissement qui vous rend heureux !

 

comment investir dans l'immobilier

 

Souscrire les assurances facultatives

Différentes assurances permettent d’investir dans l’immobilier sans mettre votre budget en danger. Vous pouvez notamment souscrire une assurance propriétaire non occupant (PNO) et une assurance loyers impayés.

Conserver une enveloppe pour faire face aux imprévus

Dans tout investissement locatif, il est nécessaire de conserver une enveloppe destinée aux travaux de copropriété. Ce budget prévisionnel doit également permettre d’aborder sereinement une phase de vacance locative inférieure au seuil de déclenchement de l’assurance loyers impayés (moins de 2 mois selon les polices). Cette somme disponible doit enfin permette de remplacer un équipement défectueux ou payer la remise en état du logement suite au départ d’un locataire peu précautionneux.

Mettre en œuvre les garanties de l’immobilier neuf

Le contrat de vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) prévoit de nombreuses garanties. Ces garanties protègent l’acquéreur pendant une période pouvant aller jusqu’à 10 ans, gage de tranquillité. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter un conseiller VINCI Immobilier et consulter nos nombreuses opportunités d’investissement dans l’immobilier neuf.