Questions Immobilier

Retour aux thématiques

Comment et quand faire une offre d’achat immobilier ?

Faire une offre d’achat immobilier n’est pas une démarche à prendre à la légère. Ayant valeur de contrat, une offre écrite engage l’acheteur à faire l’acquisition du logement si le vendeur accepte sa proposition. Raison pour laquelle l’offre d’achat immobilier doit uniquement être réalisée après une étude approfondie du bien et une juste estimation de sa valeur.

 

Quand faire une offre d’achat immobilier ? Après avoir évalué le bien

Pour pouvoir faire une offre d’achat immobilier dans de bonnes conditions, une première étape s’impose : réaliser une étude complète du logement et l’estimer à sa juste valeur. Une offre écrite engageant l’acheteur, cette démarche est essentielle afin de ne pas surévaluer le bien ou acheter un logement qui ne vous correspond pas.

 

Réaliser une estimation avant de faire une offre d’achat immobilier

Avant de faire une offre d'achat immobilier, il est important de bien déterminer la valeur du bien, tout particulièrement s’il n’est pas sur le marché. En premier lieu, il est donc recommandé de s'intéresser aux prix pratiqués dans le quartier où se situe le bien que vous avez repéré. Au-delà du prix/m2, il faut se pencher sur les caractéristiques propres du logement (état général, nombre de pièces, travaux à prévoir, exposition, système électrique, extérieurs, etc.). Autant d’atouts et de faiblesses qui vous permettront d’évaluer correctement la valeur de l’appartement ou de la maison.
Vous avez décidé du montant que vous souhaitez proposer au propriétaire ? Dans ce cas, il est temps de faire votre offre d’achat immobilier. Pour cela, vous disposez de deux options :
-    L'offre orale : recommandée si vous n'êtes pas sûr de vous, cette option ne vous engage pas réellement. De son côté, le vendeur n'a pas d'engagement à respecter non plus et peut donc proposer le bien à d'autres acheteurs.
-    L’offre écrite : preuve de votre sérieux, cette option a valeur de contrat. Si le vendeur l'accepte, vous êtes obligé d’acheter le bien. Dans le cas contraire, vous devrez verser des dommages et intérêts au propriétaire.

 

Les modalités pour faire une offre d’achat immobilier

Vous l'aurez compris : seule l'offre écrite permet de réellement se positionner sur un logement. Au moment de faire votre offre d'achat immobilier sur papier, sachez cependant qu'un certain nombre d'éléments doivent obligatoirement figurer :
-    le prix d'achat proposé,
-    la durée de validité de l'offre qui est généralement comprise entre 5 et 10 jours,
-    la façon dont le vendeur peut vous répondre (lettre recommandée, huissier, etc.),
-    votre délai de rétractation suite à l'acceptation de l'offre par le vendeur,
-    la solution de financement (apport, prêt, hypothèque, etc.)
-    et les conditions d'application du contrat (vente définitive uniquement lors de la signature de l'avant-contrat, vente annulée au-delà du délai de réponse, etc.).
 

Au moment de faire votre offre d'achat immobilier, il est également important de prévoir des clauses suspensives, tout particulièrement si vous avez encore certains doutes quant au projet d'acquisition. Ces dernières vous permettront d'annuler la vente immobilière – même si le propriétaire accepte l'offre – si la clause prévue au contrat vient à se produire. Les principales clauses suspensives concernent :
-    le refus de prêt par l'organisme financier,
-    l'existence de servitudes,
-    un montant de travaux plus important qu'estimé,
-    un bien en mauvais état (tuyauterie, système électrique, etc.).
 

Afficher les thématiques