Être propriétaire ou être locataire : quels avantages ?

Vous hésitez entre l’acquisition ou la location de votre résidence principale ? Être propriétaire possède de nombreux atouts en termes de confort ou sur un plan plus patrimonial. Pourquoi devenir propriétaire de son logement ? Quels sont les avantages à acheter ?

Choisir sa décoration sans se poser de question

Percer un mur, changer la couleur des peintures, abattre une cloison : lorsque vous êtes propriétaire, vous êtes chez vous. Nul besoin de demander à quiconque l’autorisation de faire des travaux d’amélioration. Vous êtes totalement libre, dès lors que vous respectez les règles d’urbanisme ainsi que le règlement de copropriété.

Investir l’aménagement de son logement… pour soi

Décoration, meubles sur-mesure, agencements : lorsque vous êtes locataire, toutes ces dépenses sont à votre charge. Bien sûr, vous pouvez demander une compensation au propriétaire bailleur, sous forme de contribution financière ou de ristourne sur le loyer. Mais, s’il refuse, vous devrez payer seul ces travaux si vous y tenez vraiment. Et, à votre sortie des lieux, vous ne récupérerez pas les fonds investis. Votre propriétaire, a contrario, profitera d’un bien immobilier plus attractif.

Lorsque vous êtes propriétaire, toutes les améliorations que vous apportez à votre bien vous bénéficient directement et non à un propriétaire bailleur !

Capitaliser sur le long terme et économiser des loyers

Chaque mois, le locataire verse un loyer, ceux-ci sont versés « à fonds perdus ». A l’inverse, lorsque vous versez une mensualité de crédit, celle-ci est composée d’une part d’intérêts (« perdus ») et d’une part de capital (qui vient augmenter votre patrimoine). Pour être gagnant financièrement, il suffit que le montant de votre ancien loyer soit supérieur au montant des intérêts d’emprunt.

Aux économies ainsi générées chaque mois s’ajoute la perspective de plus-value à la revente. Vous valorisez ainsi un capital sur la durée.

Placer ses économies dans une valeur refuge

Par rapport à d’autres investissements, la pierre rassure et s’apprécie sur le long terme. Même si, dans certains cas, les prix immobiliers peuvent reculer, la baisse excède rarement 5 à 10 %. Dans le cas d’un investissement boursier, la perte essuyée peut être bien plus importante.

Profiter de l’effet « boule de neige »

Acheter un studio, puis le revendre pour acquérir un deux pièces et ainsi de suite jusqu’au grand logement familial : devenir propriétaire le plus tôt possible permet d’augmenter, au fur et à mesure des reventes, votre apport personnel. Un bon moyen pour accompagner votre parcours résidentiel !

être propriétaire

Préparer la retraite

A la retraite, vos revenus d’activité diminuent en moyenne d’un tiers. Être propriétaire de son logement tout en ayant terminé de rembourser son crédit immobilier permet d’optimiser le budget. L’absence de loyer à verser vous fait bénéficier d’un complément de revenus « virtuel ».

« L’immobilier constitue l’un des vecteurs pour préparer sa retraite. », écrit ainsi le Cercle de l’Epargne dans une publication récente.[1] L’organisme rappelle aussi les multiples possibilités d’investissement locatif dont les revenus permettent de compléter la pension de retraite. L’immobilier a plus d’une corde à son arc !


[1] http://cercledelepargne.com/4-pistes-pour-preparer-votre-retraite-avec-limmobilier