Immobilier bord de mer : 3 points clés pour bien investir

Investir dans un bien immobilier en bord de mer est un rêve pour de nombreux Français. Ce rêve peut devenir réalité, à condition de prendre en compte tout ce qu’implique un tel projet.

La période de confinement a amplifié l’engouement pour les résidences secondaires et, notamment, celles qui sont situées en bord de mer. Quels sont les points à garder à l’esprit lorsqu’on investit dans une station balnéaire ?

Investir appartement bord de mer : bien choisir son emplacement

En matière d’immobilier, l’emplacement occupe toujours une place de choix. C’est encore plus vrai lorsqu’on est à la recherche d’une résidence secondaire située dans une destination touristique en bord de mer. L’emplacement sélectionné doit être le bon :

  • Pour vous. Votre bien immobilier en bord de mer doit être sélectionné avec soin en fonction de vos goûts et préférences mais aussi en fonction de la distance avec votre résidence principale, de l’utilisation que vous comptez faire du bien. Vous aurez par exemple besoin d’une connexion internet performante si vous avez l’intention de télétravailler régulièrement depuis votre lieu de villégiature.
  • Pour vos locataires, si vous avez l’intention de tirer des revenus locatifs de votre acquisition. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté si vous misez sur une station balnéaire prisée, à condition naturellement que votre budget le permette. Il convient également de s’assurer que le bien dispose des prestations et équipement les plus recherchés (chambres et salles de bain en nombre suffisant, mobilier de jardin, etc.). Si vous souhaitez optimiser votre taux d’occupation, vous devrez enfin accorder une attention particulière à des critères clés pour les vacanciers, tels que la proximité de la plage ou la variété des commerces.

Investissement locatif bord de mer : bien estimer le budget

Posséder un bien immobilier en bord de mer peut se révéler plus ou moins coûteux. Trois postes de dépenses doivent, en particulier, retenir toute votre attention :

  • La fiscalité locale. Vous êtes redevable de la taxe d’habitation, qui n’est pas supprimée en ce qui concerne les résidences secondaires. Certaines communes, notamment en bord de mer, appliquent une surtaxe d’habitation. Cette surtaxe s’élève par exemple à 20 % dans plusieurs communes du Var comme Saint-Raphaël, La Seyne-sur-Mer ou encore Hyères. De plus, vous devez vous acquitter de la taxe foncière.
  • Les travaux d’entretien et de réparation. Le poste travaux peut peser sur votre budget, particulièrement en bord de mer où le sel et le soleil peuvent avoir pour effet de dégrader prématurément les parois extérieures.
  • Les dépenses indirectes. Frais de transport pour vous rendre sur votre lieu de vacances, adhésion à des clubs sportifs, cotisations et abonnements loisirs : si vous avez l’intention de passer quelques semaines ou quelques mois par an dans votre résidence en bord de mer, attendez-vous à quelques dépenses supplémentaires qui ne figurent pas aujourd’hui dans votre budget.

Bon à savoir

Avant de faire l’acquisition de votre bien immobilier en bord de mer, pensez à consulter attentivement le diagnostic de performance énergétique (DPE). Selon la classification de votre logement, votre facture d’énergie peut se montrer plus ou moins élevée. Des travaux de rénovation énergétique peuvent également s’imposer. Choisir un bien immobilier neuf en bord de mer permet souvent de réaliser des économies d’énergie par rapport à un bien ancien comparable.

Achat bord de mer : comparer avant d’investir

Une étude récente montre l’étendue des disparités entre les régions et les stations balnéaires. Selon les chiffres de la plateforme Meilleurs Agents, la région PACA s’affirme comme le littoral le plus cher, avec un prix au m² de 4770 €.

Toutefois, c’est en Bretagne que les prix ont le plus augmenté en 2020. La hausse des prix culmine à +6,3% en un an et +9,5% en deux ans. Malgré cette forte progression, la Bretagne reste le littoral le plus abordable de France avec un prix moyen de 2 577 €/m².

La Côte Atlantique est aussi particulièrement appréciée des investisseurs. « L’étude confirme l’attractivité de la Côte Atlantique où les prix ont le plus progressé ces dernières années (+12,7% en deux ans). Cet engouement pour la région est dû à son accessibilité, ses infrastructures et au dynamisme de la région Aquitaine avec Bordeaux en tête. », estiment les auteurs de l’étude.

Face à cette forte variation des prix, il est donc indispensable de comparer avant d’investir.

Investir en bord de mer peut s’avérer plus ou moins coûteux. En suivant ces quelques conseils, vous optimisez vos perspectives de rendement.