ic-search
Recherche
ic-configurez
Mon espace
ic-calculez
Calculez
ic-simulateur
Simulez
ic-guide
Guides
ic-contact
Contact
Recherche rapide
Rechercher
Mon espace
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
Calculez
Retrouvez nos outils de calcul pour vous permettre de préparer au mieux votre projet.
Simulez
Profitez de nos simulateurs pour mieux préparer votre projet.
Nos guides
Profitez de nos guides immobiliers complet et obtenez toutes les réponses à vos questions.
Contact
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
ic-investir
Investissement immobilier
Investir dans l'immobilier neuf

INVESTISSEZ DANS L’IMMOBILIER LOCATIF ET DIMINUEZ VOS IMPÔTS AVEC LA LOI PINEL

 

Loi Pinel : Déduire jusqu'à 63 000 € en 12 ans

Emprunter pour acheter un appartement mis en location s'avère plus rentable grâce à la défiscalisation immobilière permise par la loi Pinel. Même en tenant compte du plafonnement des loyers ! Le principe est simple : l’investisseur acquiert un bien immobilier neuf, puis le loue à un particulier pour un loyer modéré. En échange, il bénéficie d'une réduction d'impôt sur le revenu de :

  • 12 % du prix d’acquisition du logement pour une durée d'engagement de 6 ans ;
  • 18 % du prix d’acquisition du logement pour une durée d'engagement de 9 ans ;
  • 21 % du prix d’acquisition du logement pour une durée d'engagement de 12 ans.


L’investissement est limité à 300 000€ par an et à 5 500€/m²

Pour bénéficier de la loi Pinel, le bien immobilier doit remplir certaines conditions :

  •  être acheté neuf ou en état futur d'achèvement (VEFA) ;
  •  respecter la réglementation thermique en vigueur (RT 2012), ce qui atteste de ses performances énergétiques ;
  • être loué nu en tant que résidence principale, à un loyer légèrement inférieur au prix du marché ;
  • être situé dans une zone éligible* où la demande locative excède l'offre.


Enfin, plusieurs conditions du dispositif Pinel concernent le locataire :

  • Ses ressources ne doivent pas excéder certains plafonds, afin de favoriser l'accès à la location des personnes aux revenus intermédiaires (par exemple, 55 486€ par an pour un couple vivant à Paris ou proche banlieue) ; 
  • il doit occuper le logement comme résidence principale.

 

Pourquoi investir en loi Pinel

L’un des objectifs du gouvernement Valls était de construire au moins 150 000 logements à loyers modérés par an. Son ambition : réduire l’écart entre l’offre et la demande. Or, pour cela il est nécessaire de faire appel aux investissements privés, c’est-à-dire à l’argent des ménages. La loi Pinel apparaît donc comme un dispositif incitatif, en apportant plusieurs avantages aux investisseurs :

  • une réduction d’impôt sur une durée modulable au cours des années ;
  •  un patrimoine immobilier éco-performant et bien situé, ce qui favorise la mise en location et offre des perspectives de plus-value à la revente ;
  • une rente locative une fois l'investissement remboursé, idéal pour compléter ses revenus à la retraite.

Par ailleurs, le dispositif Pinel permet de louer le bien à un ascendant ou un descendant 
 

Exemple d'un investissement en loi Pinel

Un appartement neuf acquis pour 150 000 € donne lieu à une remise fiscale variable selon la durée d'engagement :

  • 18 000 € sur 6 ans ;
  • 27 000 € sur 9 ans ;
  • 31 500 € sur 12 ans.

Sur 12 ans, cela représente 3 000 € par an durant les 9 premières années, puis 1 500 € par an durant les 3 années suivantes. Si l'investisseur paie 5 000 € d'impôts sur le revenu, il ne déboursera que 2 000 € pendant 9 ans, puis 3 500 € les 3 dernières années. Les sommes économisées grâce à l'avantage fiscal peuvent notamment couvrir le remboursement du prêt immobilier contracté, si le montant de loyer ne le fait déjà pas en totalité.

 

Mécanisme de l’investissement immobilier en loi Pinel

Pour bénéficier du dispositif Pinel, un investisseur doit:

  •  acquérir un logement neuf éco-performant (labellisé BBC ou RT 2012), construit dans le cadre d'un programme neuf, situé dans une zone éligible ;
  • financer l'achat du bien immobilier, généralement via un prêt accordé par une banque. Pour le solliciter, l'investisseur aura besoin d'une copie de l’avant-contrat ;
  • signer l'acte de vente, qui précise le prix de vente et les délais de livraison ;
  • rechercher un locataire et signer un bail de location dans un délai de 12 mois après l’achèvement du logement ;
  • imputer la réduction d’impôt sur son impôt sur le revenu. La fraction de la réduction qui ne peut pas être imputée au titre d’une année parce que son montant dépasse celui de l’impôt, est définitivement perdue. 

A noter : l’investisseur doit joindre un certain nombre de documents à sa déclaration de revenus : un engagement écrit de location pendant 6 ou 9 ans (formulaire n°2044 EB), une copie du bail et de l’avis d’imposition (ou de non-imposition) du locataire…


* Zone éligible : 
-    A : agglomération de Paris ; côte d’Azur, agglomération genevoise et villes avec des prix élevés
-     A bis : Paris et sa petite couronne
 B1 : autres agglomérations où les loyers sont élevés ( Toulouse / Bordeaux / Clermont-ferrand etc…)
 

289089197643 233033197641 Logements 0