Comment calculer le prix d'achat d'un appartement ?

Le prix d’achat d’un appartement, qu’il soit neuf ou ancien, ne se limite pas au seul prix d’acquisition du bien. Frais de notaire, frais de garantie, frais de dossier, intérêts d’emprunt, assurance emprunteur, frais annexes : quelles sont les dépenses à prévoir ? Comment calculer le prix d’achat d’un appartement ?

Quel frais à prévoir pour l'achat d’un appartement ou d'une maison ?

On peut subdiviser le prix d’achat d’un appartement ou d’une maison en plusieurs sous-catégories :

· Le prix d’acquisition du bien immobilier

· Les frais de notaire

· Le coût du crédit (qui comprend les frais de garantie, les frais de dossier, l’assurance de prêt…)

· Le cas échéant, le montant des travaux (installation d’une cuisine équipée, travaux de rénovation dans un appartement ancien…)

· Le coût du déménagement, les éventuels frais de résiliation des contrats en cours, le coût du suivi de courrier par La Poste

· Les dépenses de décoration et de petit aménagement.

Cette liste non exhaustive de dépenses peut correspondre, travaux mis à part, aussi bien à un achat immobilier dans l’ancien que dans le neuf. Concernant plus spécifiquement le prix d’un logement neuf, on peut ajuster la liste. C’est l’objet du paragraphe suivant.

Calcul prix achat appartement

Quel est le prix d'un appartement neuf ?

Si vous vous portez acquéreur d’un logement neuf, vous allez devoir payer :

· Le prix du bien. Le contrat de réservation en VEFA fait apparaître le prix de vente prévisionnel du logement, mais aussi les conditions de révision de celui-ci. Une fois le prix arrêté et le contrat de réservation signé, le promoteur immobilier neuf a en effet la possibilité de modifier le prix de vente notamment pour tenir compte des coûts de construction. Néanmoins, cette possibilité est très encadrée et la révision du prix doit représenter un montant inférieur à 5% du total prévisionnel. Si la modification du prix est d’un montant supérieur, l’acquéreur a la possibilité de se retirer de la vente et de récupérer le dépôt de garantie – égal à 5% du prix du bien – qu’il a versé à la signature du contrat de réservation.

· Les frais de notaire. Dans l’immobilier neuf, les frais de notaires sont de l’ordre de 2% à 3%, soit un montant moins élevé que dans l’ancien. Dans l’immobilier ancien, les frais de notaire s’élèvent en moyenne à 7% à 8% du prix du bien.

· Les intérêts intercalaires pendant la construction (si vous achetez à crédit). Afin de suivre l’avancement de la construction de votre logement neuf, les fonds sont débloqués par la banque progressivement. Durant cette période, vous ne payez que des intérêts dits intercalaires. Vous commencez ensuite à rembourser le capital une fois la construction achevée et les fonds débloqués en intégralité.

· Les travaux modificatifs acquéreur (TMA). Vous avez besoin de déplacer une cloison ou de modifier le nombre de prises électriques prévues dans le logement neuf ? Vous avez la possibilité de demander au promoteur d’effectuer des travaux modificatifs par rapport au plan d’architecte. Ces travaux sont facturés en sus et font l’objet d’un bon de commande spécifique.

· Les travaux d’aménagement liés à l’installation dans le logement. Dans un logement neuf, il vous revient parfois d’effectuer quelques petits travaux de personnalisation lors de l’emménagement. Vous pouvez notamment être amené à faire poser une cuisine équipée, selon vos goûts et vos besoins. Vous pouvez également demander à un menuisier de réaliser des aménagements sur-mesure tels qu’une bibliothèque ou un coin bureau pour le télétravail. Toutes ces dépenses ne sont pas comprises dans le prix de vente fixé dans le contrat de réservation et viennent s’ajouter au budget global.

Une bonne visibilité sur vos dépenses lors d'un achat en VEFA

Lorsque vous achetez un appartement neuf, le prix est défini à l’avance et vous savez précisément combien vous allez dépenser pour la construction. Pas de mauvaise surprise.

Il est très important de réaliser la simulation la plus précise possible des dépenses liées à votre achat immobilier neuf. Vous aurez besoin de ces informations afin d’établir votre plan de financement immobilier. Vous avez besoin de réaliser une simulation de financement ? Découvrez tous nos conseils ainsi que le simulateur de financement VINCI Immobilier.

Découvrez nos actualités

InDéfense, le nouveau siège de VINCI Immobilier mais pas que !
VINCI Immobilier à la 3ème place du Classement des Promoteurs d’INNOVAPRESSE
Les évènements sportifs de 2024 présentent-ils de belles opportunités d’investissement immobilier ?