Simulation prêt in fine : ce qu’il faut savoir

Le prêt in fine se distingue du prêt amortissable qu’on rencontre habituellement. Que faut-il savoir à son sujet ? Et comment obtenir une simulation prêt in fine ?

 

Qu’est-ce qu’un prêt in fine ?

 

Simuler prêt in fine

Dans le cas d’un prêt amortissable classique, le capital est remboursé progressivement par le biais des mensualités.

Dans le cas d’un prêt in fine, le capital n’est remboursé qu’à la fin du prêt, en une seule fois. Pendant la durée du crédit, l’emprunteur rembourse uniquement les intérêts et l’assurance emprunteur. La banque exige généralement un nantissement, c’est-à-dire la constitution d’une épargne qui est placée puis sera utilisée pour rembourser le prêt à l’échéance. Il s’agit, pour l’établissement de crédit, de se prémunir contre le risque de non-remboursement du crédit. Il est, en effet, potentiellement plus difficile pour un emprunteur de rembourser une somme importante en une seule fois que de le faire progressivement.

Le prêt in fine est une solution de financement particulièrement adaptée à l’investissement locatif. Si vous souhaitez autofinancer votre investissement avec un prêt amortissable, vous devez vous assurer que vos loyers couvrent le montant de la mensualité (capital + intérêts) et de l’assurance emprunteur. La plupart du temps, il est très difficile de réaliser une opération blanche et l’investisseur doit compléter avec une part d’épargne chaque mois afin de rembourser son crédit. Avec un prêt in fine, le montant à rembourser est plus faible car il comprend seulement les intérêts et l’assurance emprunteur. Rembourser les mensualités d’un prêt in fine avec les loyers encaissés est donc tout à fait envisageable.

 

Pourquoi effectuer une simulation prêt in fine ?

 

Il peut être intéressant de réaliser une simulation prêt in fine :

  • Pour vérifier que vous disposez d’une épargne suffisante pour assurer le nantissement ;
     
  • Pour choisir en connaissance de cause la solution de financement la mieux adaptée à votre situation ;
     
  • Pour arbitrer entre épargne et emprunt.

 

Comment se passe une simulation prêt in fine ?

 

Une simulation prêt in fine se déroule en deux temps :

  • Dans un premier temps, vous devez calculer le montant de votre emprunt et les intérêts mensuels ;
     
  • Dans un second temps, vous devez déterminer les caractéristiques de l’épargne à mettre en place pour le remboursement (montant du placement initial, durée, montant du versement mensuel, rendement du placement…).

Le prêt in fine est particulièrement adapté aux investisseurs qui possèdent déjà un patrimoine important et sont capables de proposer à leur établissement bancaire un nantissement suffisant. De plus, ce type de montage est le plus souvent utilisé dans le cadre d’un investissement locatif ; il est rare de le croiser dans le cas du financement d’une résidence principale.

Pour choisir entre prêt amortissable classique et prêt in fine, prenez le temps d’effectuer les simulations nécessaires avec votre conseiller bancaire. Pour aller plus loin, découvrez également comment composer votre plan de financement immobilier.

 

Ces programmes peuvent vous intéresser...
SURESNES (92)Metamorphose
En travaux
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

Livraison
4ème trimestre 2018

OFFRES EXCEPTIONNELLES

NICE (06)Villa candide
En travaux
Pinel

OFFRES EXCEPTIONNELLES

RUMILLY (74)L'harmonie des forts
Livraison imminente
Pinel

OFFRE PINEL JUSQU'AU 30 JUIN

Découvrez nos actualités

Investissement immobilier en 2024 : où investir ?
Le prêt Action Logement en 2024
À Nice, le quartier du Ray parachève sa mue avec cette nouvelle résidence