Investissement locatif : tous les avantages du Pinel

Afin d’encourager la construction de logements neufs dans les zones tendues, où la demande locative est forte mais l’offre de logement déficitaire, plusieurs dispositifs de défiscalisation ont été mis en place. Le dispositif Pinel en fait, par exemple, partie. Ainsi, celui-ci ouvre le droit depuis 2014 à des avantages fiscaux, sous réserve de respecter certains critères liés au locataire et à la location.

Une réduction d’impôt attractive

Le taux de la réduction d’impôt Pinel varie selon la durée de l'engagement de location. Concernant les appartements neufs acquis en métropole et loués selon les conditions requises par la loi Pinel, l’avantage fiscal atteint :

  • 12% du prix de revient pour une durée d'engagement de 6 ans
  • 18% du prix de revient pour une durée d'engagement de 9 ans
  • 21% du prix de revient pour une durée d'engagement de 12 ans.


La mise en location doit débuter dans les 12 mois qui suivent la livraison du logement. La déduction fiscale est de 2% par an de la 1ère à la 9e année puis de 1% par an les 3 dernières années, et la durée d'engagement est modulable au cours de l'investissement.

La réduction d’impôt Pinel entre dans le plafonnement des niches fiscales (10 000 euros par an). Toutefois, le dispositif Pinel autorise le déficit foncier (charges supérieures aux revenus locatifs). Cela permet d'accroître la réduction d'impôt, sans entrer dans le plafonnement des niches fiscales. Les investisseurs en loi Pinel peuvent ainsi afficher un déficit foncier les premières années si les conditions sont réunies.

Avantages Pinel

Une flexibilité garantie pour l’investisseur

Contrairement au dispositif Duflot, son prédécesseur, le dispositif Pinel permet de louer le bien à un ascendant ou à un descendant à condition que celui-ci n'appartienne pas au même foyer fiscal.

Au terme de la réduction Pinel, l'investisseur peut disposer de son bien immobilier comme il l'entend. Il peut notamment bénéficier d'un revenu locatif – idéal comme complément à une pension de retraite – ou vendre le logement avec une perspective de plus-value immobilière. Il peut également choisir d’utiliser le logement comme résidence principale ou secondaire.

La qualité et la sérénité de l’immobilier neuf

Pour bénéficier du dispositif Pinel, l'investisseur peut acheter un logement neuf situé dans une commune éligible. Un achat qui est gage de sécurité, en raison des nombreux atouts du neuf :

  • Une consommation énergétique maîtrisée, grâce à une construction conçue dans le respect de la réglementation thermique RT 2012 et du label BBC (Bâtiment Basse Consommation). Les matériaux utilisés et la disposition favorisent une meilleure isolation et une plus grande luminosité, pour diminuer les besoins en énergie. Les équipements comme les chauffages, par exemple, sont également moins énergivores, ce qui garantit une consommation nettement inférieure à celle que l'on retrouve dans l'immobilier ancien.
  • Une assurance construction valable 10 ans, également connue sous le nom de garantie décennale, qui évite des frais de réparation durant la durée de l'investissement.
  • Une localisation géographique qui cible les grandes et moyennes agglomérations en proie à une demande supérieure à l'offre.
  • Une facilité de mise en location, grâce à un plafonnement des loyers qui garantit un loyer compétitif et donc attractif auprès des locataires.
     

Une forte valeur patrimoniale en loi Pinel

Avec le dispositif Pinel, il est possible de se constituer un patrimoine immobilier plus facilement. En effet, il est possible d'investir à crédit, tout en bénéficiant de plusieurs avantages financiers qui réduisent l'écart de coût entre l'immobilier neuf et l'ancien : déductions fiscales, frais de notaire réduits (2 à 3 % du prix d'achat, contre 6 à 7% dans l'ancien), exonération d'une partie de la taxe foncière les deux premières années.

Ajoutés aux revenus locatifs générés par la mise en location, ces avantages contribuent à couvrir le coût de l'investissement pendant la durée d'engagement.

Investissement loi Pinel : les conditions à respecter

Outre la durée de l’engagement de location, plusieurs conditions sont à remplir pour bénéficier de la réduction d’impôt Pinel :

  • Des conditions liées au montant de l’acquisition. Il est possible de cumuler deux investissements immobiliers en loi Pinel par an, dans la limite des deux plafonds suivants : 300 000 euros par foyer fiscal et par an, et 5 500 euros par m² de surface habitable. Ainsi, pour un investissement dans l'immobilier neuf de 300 000 euros en Pinel, il est possible de déduire jusqu'à 63 000 euros sur 12 ans.
  • Des conditions liées à la qualité de construction. Dans le cas d’un logement neuf ou en VEFA, celui-ci doit respecter la RT 2012.
  • Des conditions liées à la localisation du logement. Pour bénéficier de la réduction d’impôt Pinel, l’investisseur doit acheter un bien situé dans une zone éligible (grandes et moyennes agglomérations).
  • Des conditions liées au locataire. Les revenus du locataire doivent respecter les plafonds réglementaires. Ces plafonds varient selon la zone géographique du bien, mais aussi selon la composition du foyer fiscal du locataire utilisant le logement comme résidence principale.

 

Accédez à votre espace client extranet

Suivi financier, avancée des travaux, rendez-vous clés... Depuis votre espace client, vous supervisez votre projet immobilier et êtes informés en temps réel. 

Connectez-vous

Vous êtes intéressé ? Parlons-en au 0800 124 124

Ou rencontrez-nous dès maintenant !

Parce que la satisfaction client est pour nous une priorité

Avec VINCI Immobilier 4YOU, nous nous engageons à vos côtés à chaque étape de votre projet

Délais

Si le bien immobilier n’est pas livré à la date fixée dans l’acte de vente, VINCI Immobilier s’engage à verser une compensation financière, hors retard du réservataire.

Qualité

Si les réserves de livraison ne sont pas levées dans le délai de 60j calendaires, ( 90j le cas échéant ) VINCI Immobilier s’engage à verser jusqu’à 2000 Euros TTC

En savoir +