Comment mettre en location un logement étudiant ?

Nature et contenu du bail, type de caution, loyer : retrouvez les principales informations dont vous avez besoin pour mettre en location un logement étudiant.

Investir dans un logement étudiant est une opportunité qu’apprécient de nombreux investisseurs. Le soutien financier des parents et l’existence d’aides publiques, notamment les APL, apparaissent comme des garanties supplémentaires pour un propriétaire bailleur.

Alors, comment mettre en location un logement étudiant ?

Comment mettre un logement en location : les spécificités du logement étudiant

Pour mettre en location un logement étudiant, un propriétaire bailleur doit passer en revue trois points principaux :

  • Le type de bail. Pour mettre en location un logement étudiant, il est possible d’opter pour le bail de location classique (vide ou meublé), le bail de courte durée ou encore le bail commercial. Ce dernier bail est rencontré dans le cadre d’un investissement dans une résidence de services.
  • La caution. Lors de la mise en location d’un logement étudiant, il est possible de solliciter une caution parentale, une caution apportée via un organisme public ou parapublic comme Action Logement (garantie Visale), ou bien encore une caution apportée via un organisme privé.
  • Le versement du loyer. Le loyer peut être versé en totalité par le locataire lui-même. Il peut aussi être versé, souvent pour partie, par la Caisse d’allocations familiales (Caf). C’est le cas lorsque l’aide personnalisée au logement (APL) est versée directement au propriétaire. Le loyer peut aussi vous être versé directement par l’exploitant en cas d’investissement dans une résidence étudiante.

 

Comment mettre en location un logement étudiant ?

 

Cas n°1 : la location vide à un étudiant

Lorsque le logement étudiant est loué vide et que vous optez pour le bail de location classique, le contrat de location doit obéir aux caractéristiques suivantes :

  • Durée minimum de 3 ans
  • Dépôt de garantie d’1 mois maximum
  • Possibilité pour le propriétaire de reprendre le logement pour raisons familiales ou professionnelles ou pour vendre (sous conditions)
  • Préavis du bailleur de 6 mois minimum
  • Préavis du locataire de 3 mois minimum (ou 1 mois dans certaines zones géographiques)
  • Renouvellement du bail automatique (ou sur proposition du propriétaire)
  • Dossier de diagnostic technique à annexer au bail.

Cas n°2 : la location meublée à un étudiant

Lorsque le logement étudiant est loué meublé et que vous optez pour le bail de location classique, le contrat de location doit obéir aux caractéristiques suivantes :

  • Durée minimum de 9 mois (ou 1 an si le locataire n’est pas un étudiant)
  • Dépôt de garantie de 2 mois maximum
  • Possibilité pour le propriétaire de reprendre le logement pour raisons familiales ou professionnelles ou pour vendre (sous conditions)
  • Préavis du bailleur de 3 mois minimum
  • Préavis du locataire d’1 mois minimum
  • Pas de renouvellement du bail automatique si le locataire est un étudiant (bail de 9 mois)
  • Dossier de diagnostic technique à annexer au bail.

Avec son offre de résidences étudiantes Student Factory, VINCI Immobilier vous accompagne dans votre projet immobilier et vous aide à mettre en location un logement étudiant.

Créez votre espace personnel et bénéficiez de nombreux avantages !

Vous n’êtes pas encore client ? Créez votre projet immobilier en quelques clics : sauvegardez vos recherches, accédez à nos simulateurs et calculettes, consultez l’ensemble de vos documents : plan, guide, brochure, lettre type et projetez-vous dans votre futur logement avec la visite virtuelle.

Vous êtes déjà client ? Suivez les étapes clés de votre projet, consultez l’avancement des travaux, pilotez votre suivi financier et retrouvez vos contacts privilégiés.

Je me connecte

Nos actualités

Un concentré d’innovations au service du développement durable et du vivre-ensemble
Student Factory, une nouvelle génération de logements étudiants créée par VINCI Immobilier
Le Jardin de Charles à Rezé :