ic-search
Recherche
ic-configurez
Personnalisez
ic-calculez
Calculez
ic-simulateur
Simulez
ic-guide
Guides
ic-contact
Contact
Recherche rapide
Type ?
Rechercher
Personnalisez
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
Calculez
Retrouvez nos outils de calcul pour vous permettre de préparer au mieux votre projet.
Simulez
Profitez de nos simulateurs pour mieux préparer votre projet.
Nos guides
Profitez de nos guides immobiliers complet et obtenez toutes les réponses à vos questions.
Contact
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
ic-achat
Achat immobilier neuf
Acheter dans l'immobilier neuf

Combien coûte un appartement neuf ?

Ce que va coûter votre achat immobilier

Acheter un logement neuf implique de payer des frais de notaire, de l’ordre de 2 à 3%, hors frais liés à l’emprunt et hors frais d’hypothèque, de caution ou de privilège de prêteur de deniers ou tous autres frais de garantie liés au financement de l’acquisition. En comparaison, les frais de notaire s'élèvent aux alentours de 8% en ce qui concerne l’ancien. Ces dépenses ne représentent pas la rémunération du notaire, mais le paiement de droits de mutation, formalités d’hypothèques et autres taxes. Pour financer un achat immobilier, vous aurez recours à un emprunt, qui lui-même devra être couvert par une caution ou une hypothèque. L’étude de votre dossier donnera lieu à des frais, toutes ces dépenses venant s’ajouter à votre dette immobilière. Si vous êtes déjà propriétaire, vous allez devoir solder votre prêt immobilier actuel afin d’en rouvrir un autre. Cette opération peut donner lieu à des pénalités de remboursement anticipé ainsi qu’à des frais de mainlevée d’hypothèques, si effectivement vous avez une hypothèque. Au final, il est raisonnable d’augmenter le prix du bien immobilier convoité de 10%, afin de vous rapprocher au plus près du coût total de l’opération.

Simuler votre capacité d’emprunt

Les banques voudront que les mensualités de ce nouveau prêt immobilier, cumulées à vos autres emprunts, ne représentent pas plus de 33% d’endettement. Cependant, pour calculer cet endettement on se basera sur vos revenus imposables nets, ceux qui se trouvent sur votre avis d’imposition. Les heures supplémentaires et primes exceptionnelles ne seront pas prises en compte dans le calcul de votre capacité de remboursement. Si vos revenus sont en grande partie constitués d’intéressement sur résultat, les prêteurs potentiels feront une moyenne de vos salaires sur les deux dernières années. Faites le calcul, et utilisez un simulateur de capacité d’emprunt en y rentrant le même montant de ressources que celui pris en considération par une banque. Le mécanisme est simple, il vous suffit d’ajuster la durée des remboursements de façon à obtenir la somme nécessaire à votre projet immobilier. Une fois votre capacité d’emprunt déterminée, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur taux.

Confiez votre dossier de financement à plusieurs établissements

Ne vous adressez pas uniquement à votre banque, déposez votre dossier de demande de financement à plusieurs d’entre elles. Toutes seront prêtes à vous accorder un taux intéressant, en échange d’une domiciliation de votre compte dans une de leurs agences. Il n’est pas toujours nécessaire de vous déplacer en personne, vous pouvez utiliser Internet ou confier cette tâche à un courtier en crédit immobilier. Dans tous les cas de figure, la stabilité de votre situation professionnelle, la tenue de vos comptes et votre taux d’endettement seront des facteurs déterminants.

289089197643 233033197641 Logements 0