Prêt relais immobilier comment ça marche ?

Définition et durée

Grâce au prêt relais, vous pouvez financer l’achat d’un nouveau bien, avant la revente du précédent. Retour sur les avantages et les inconvénients de cette formule.

Qu’est-ce que le prêt relais ?

Vous souhaitez acheter un nouveau logement avant d’avoir vendu le précédent ? Le prêt relais est un emprunt à court terme, qui vous permet d’obtenir une avance sur le montant du bien à vendre. De quoi acheter un bien « coup de cœur », sans attendre. Vous pouvez ainsi vous projeter sereinement dans l’acquisition de votre nouveau logement.

Comment ça marche, le prêt relais ?

Via un prêt relais, le remboursement du capital est différé. Dès lors, tant que l’ancien bien n’est pas vendu, l’emprunteur ne paye, chaque mois, que les intérêts de la somme prêtée ainsi que les mensualités de l’assurance emprunteur. Le capital, lui, est remboursé en une seule fois au moment de la vente. Afin d’alléger vos charges mensuelles, vous pouvez par ailleurs négocier avec la banque le paiement des intérêts du prêt en différé. Cette solution augmente le coût global du crédit mais elle allège vos charges, le temps de la revente de votre appartement ou maison.

Prêt relais : quelle durée et quels montants ?

En général, un prêt relais dure un à deux ans. C’est le laps de temps dont vous disposez pour revendre. Côté montant, les établissements bancaires ne prêtent qu’entre 50 et 70% de la valeur estimée du bien. Elles conservent ainsi une « marge de sécurité », au cas où le logement se vendrait à un prix plus bas que celui fixé. Dans certains cas, vous pouvez toutefois obtenir un prêt relais correspondant à 80% de la valeur estimée, notamment, si le bien est déjà sous compromis ou promesse de vente. Cette situation rassure, en effet, les banques. Dans tous les cas, vous devez faire estimer votre logement par un professionnel, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison.

Les conditions d’octroi d’un prêt relais : quelles sont conditions pour obtenir un prêt relais ?

Comme dans le cadre d’un crédit classique, l’octroi d’un prêt relais se fait après étude approfondie de la situation financière de l’emprunteur. Revenus, charges mensuelles, façon de gérer son argent au quotidien et épargne, sont autant de points scrutés de près par les banques. Intérêts du prêt relais et assurance emprunteur compris, votre taux d’endettement doit absolument rester en deçà du fameux seuil des 33%.

Prêt relais

Quel est le coût d’un prêt relais ?

Le coût d’un prêt relais varie selon le type de prêt relais qui est choisi :

  • Le prêt relais sec : dans ce cas, le prix de vente est supérieur ou égal au prix d’achat du nouveau bien. La banque va alors proposer une avance de trésorerie sur une durée relativement courte. Ce type de prêt relais est relativement rare et nécessite d’avoir un apport personnel. Son coût est modéré.
  • Le prêt relais adossé : dans ce cas, le prix du nouveau bien dépasse le montant estimé de la revente. On dit alors que le prêt relais est adossé au crédit principal, car l’acheteur aura besoin de recourir à l’emprunt pour compléter son financement et financier sa nouvelle acquisition. Ce type de prêt relais est plus onéreux.

 

L’excédent après remboursement

Le remboursement d’un prêt relais s’effectue donc en une seule fois, au moment de la vente du bien. Puisque ce prêt ne couvre qu’une partie du prix total, vous devriez, selon toute logique, disposer d’un excédent de trésorerie à l’issue de cette opération. Vous pourrez alors utiliser ce solde à votre guise, soit en épargnant, soit en réalisant des travaux dans votre nouvel habitat. Autre option, procéder à un remboursement par anticipation de votre prêt principal. A la clé : une diminution des mensualités ou de la durée du crédit, selon vos besoins.

Et si le bien n’est pas revendu au bout du délai imparti ?

Si le crédit relais n’est pas remboursé au bout du délai imparti, la banque peut proposer à l’emprunteur qu’il soit transformé en un prêt classique. C’est toutefois une solution à envisager en dernier recours. En effet, chaque mois, l’emprunteur doit alors rembourser l’ancien crédit ainsi que le nouveau. Il peut donc se retrouver bien au-delà du seuil des 33% d’endettement. Avant d’envisager cette solution, vous pouvez faire le choix de rallonger la durée du prêt relais d’un à deux ans, ou de baisser le prix de vente de votre bien.

Un projet immobilier en tête ? Estimez votre capacité d’emprunt grâce à notre calculette en ligne.

 

Sources :

https://www.cafpi.fr/credit-immobilier/pret-immobilier/pret-relais

https://www.lerevenu.com/immobilier/pret-immobilier/immobilier-atouts-et-pieges-du-pret-relais

Créez votre espace personnel et bénéficiez de nombreux avantages !

Vous n’êtes pas encore client ? Créez votre projet immobilier en quelques clics : sauvegardez vos recherches, accédez à nos simulateurs et calculettes, consultez l’ensemble de vos documents : plan, guide, brochure, lettre type et projetez-vous dans votre futur logement avec la visite virtuelle.

Vous êtes déjà client ? Suivez les étapes clés de votre projet, consultez l’avancement des travaux, pilotez votre suivi financier et retrouvez vos contacts privilégiés.

Je me connecte

Vous êtes intéressé ? Parlons-en au 0800 124 124

Ces programmes peuvent vous intéresser...
APOGEE
93200 SAINT DENIS
LA CERISAIE
69450 SAINT-CYR-AU-MONT-D'OR
ELIXYR
37540 SAINT-CYR-SUR-LOIRE

Nos actualités

Comment obtenir le Prêt Action Logement et devenir propriétaire en 2022 ?
Crédit immobilier : quelles sont les nouvelles règles applicables en janvier 2022 ?
Comment penser l’habitat de demain en France ?