ic-search
Recherche
ic-configurez
Personnalisez
ic-calculez
Calculez
ic-simulateur
Simulez
ic-guide
Guides
ic-contact
Contact
Recherche rapide
Type ?
Rechercher
Personnalisez
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
Calculez
Retrouvez nos outils de calcul pour vous permettre de préparer au mieux votre projet.
Simulez
Profitez de nos simulateurs pour mieux préparer votre projet.
Nos guides
Profitez de nos guides immobiliers complet et obtenez toutes les réponses à vos questions.
Contact
Profitez de nos outils pour mieux préparer votre projet.
ic-achat
Achat immobilier neuf
Acheter dans l'immobilier neuf

Prêt-relais : un crédit pour acheter avant d'avoir vendu

Quel montant obtenir pour votre prêt-relais ?

Un crédit-relais est une avance sur le prix du bien que vous avez à vendre. Les banques ne prêtent, en général, que 60 à 70% de ce montant. Elles gardent ainsi une marge de sécurité au cas où le logement se vendrait à un prix inférieur. Vous pouvez obtenir jusqu’à 80% de la valeur estimée du bien s’il est sous promesse ou compromis de vente.
 

Prêt-relais : comment ça marche ?

Suivant que le bien que vous vendez vaut plus ou moins cher que celui que vous achetez, vous ne souscrirez pas le même type de prêt-relais. Dans le premier cas, vous aurez un prêt-relais « sec », c’est-à-dire une simple avance de trésorerie. Ce produit intéresse peu les banques : de courte durée, il ne produit que peu d’intérêts. Mieux vaut donc vous adresser en priorité à votre banque habituelle.

Dans le second cas, le prêt relais sera jumelé à un prêt classique correspondant à la différence de prix entre les deux biens et, le cas échéant, au solde de votre prêt en cours. Généralement, les deux prêts font l’objet d’une offre unique et ont le même taux.
 

Comment se passe le remboursement du prêt-relais ?

Le prêt-relais a une durée d’un an, pouvant être prolongé d’une année supplémentaire. Lors de la souscription du prêt-relais, vous pouvez choisir de payer les intérêts ou, au contraire, opter pour un différé de remboursement. Cette dernière formule est financièrement plus confortable si vous avez déjà un prêt en cours car elle vous évite de cumuler les échéances de ce prêt avec celle du crédit-relais. Quelle que soit la solution retenue, vous devez toujours payer la cotisation de l’assurance emprunteur.

Le remboursement s’effectue en une seule fois lors de la vente du bien ou de l’échéance du prêt. Le prêt-relais ne couvrant qu’une partie du prix de la vente, vous disposez en général d’un excédent. Vous pouvez l’utiliser pour réaliser des travaux ou pour rembourser par anticipation votre prêt principal. Cela vous permettra de diminuer sa durée ou le montant de vos mensualités.
 

Que passe-t-il si le bien n’est pas vendu à l’échéance du prêt ?

En théorie, la banque est en droit d’exiger immédiatement le remboursement de son prêt car sa reconduction n’est pas automatique. En pratique, si votre bien est sur le point d’être vendu, elle pourra vous accorder quelques mois de répit. Autrement, il faudra envisager de souscrire un prêt long terme supplémentaire et de mettre votre ancien logement en location.

289089197643 233033197641 Logements 0