FERMER
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à votre besoin. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici .
FERMER
Pour utiliser toutes ses fonctionnalités, ce site requiert l'utilisation de cookies, nous vous recommandons de les activer au sein de votre navigateur. Pour plus d'information sur l'activation des cookies, cliquez ici
FERMER

Charges de copropriété : la différence entre les charges courantes et exceptionnelles 

Selon le règlement de copropriété, les propriétaires sont soumis à des droits et des obligations sur l’usage des parties privatives ainsi que les parties communes. Ainsi, au sein d’une copropriété, chaque membre du syndic se voit octroyer certaines responsabilités financières afin d’assurer le bon entretien de l’immeuble et la maintenance des parties communes. Ces charges financières se distinguent en deux catégories : les charges courantes et les charges exceptionnelles.

Charges de propriété : une part essentielle du bon fonctionnement de la copropriété

Les charges de propriété représentent les frais invoqués au nom de l’intérêt de la copropriété et de son entretien. À elles seules, les charges courantes et les charges exceptionnelles sont réparties en fonction de la quote-part de chacun des propriétaires d’un immeuble fixée par le syndicat de propriété.

Les charges courantes majoritaires dans les charges de copropriété

Les charges courantes sont définies comme les dépenses indispensables régulièrement avancées pour la conservation et l’entretien des parties communes d’une même propriété. Parmi celles-ci figurent :

  • Les honoraires du syndicat de copropriété.
  • La rémunération du personnel engagé pour l’entretien et la manutention attenants aux parties communes.
  • Le paiement des assurances.
  • Le paiement des factures d’électricité et de gaz.

L’ensemble des charges de propriété sont prévues par le syndicat chaque année et sont établies dans un budget prévisionnel.

Les charges exceptionnelles

Les charges exceptionnelles sont elles aussi définies par le syndicat de propriété et concernent les dépenses prévues pour les gros travaux d’entretien et d’amélioration de l’immeuble et de ses parties communes. Au-delà des charges communes, ces charges de propriété sont prévues en cas de ravalement de façade ou de surélévation de l’immeuble. Celles-ci ne figurent pas dans le budget annuel et sont votées au cas par cas par le syndic de propriété.

  • Mes favoris(0)
  • Contacts
  • Historique
  • Nous

    rencontrer

    Vous souhaitez rencontrer un conseiller afin de discuter autour de votre projet

    Prendre un RDV
  • Nous vous

    rappelons

    Vous souhaitez vous faire rappeler par un conseiller

    Se faire rappeller
  • Une

    question ?

    Vous souhaitez poser une question par mail

    Poser une question
  • Nous

    contacter au

289089197643 233033197641 Logements 0